Assemblée générale de la Ligue: Le cas Forster aura servi de leçon
Actualisé

Assemblée générale de la LigueLe cas Forster aura servi de leçon

Le transfert de Beat Forster à Davos malgré un contrat toujours valable avec les Zurich Lions a servi d'exemple et les dirigeants des clubs de Ligue nationale ont appris de leurs erreurs.

Réunis à Ittigen pour l'assemblée générale de la Ligue, ils ont décidé d'octroyer une compensation de 1,5 million de francs au club «pillé» en cas de rupture de contrat.

La demande des Zurich Lions a été acceptée à l'unanimité. Désormais, la compensation financière a été triplée en cas de rupture de contrat. En LNB, la somme se monte à 600'000 ou 900'000 francs s'il s'agit d'un joueur international ou non. Il a été stipulé qu'un joueur ayant participé à un championnat du monde, championnat du monde juniors (M20 et M18) ou Jeux olympiques peut être considéré comme international.

Ces mesures existent pour poser une ligne de conduite. Toutefois, le juge unique peut à tout moment les modifier en cas de circonstance particulière. Les clubs peuvent bien entendu s'entendre pour un montant inférieur.

Arbitrage à quatre

Il a en outre été décidé d'introduire l'arbitrage à quatre (2 arbitres et 2 juges de lignes) dès les demi-finales des play-off qui débutent à la fin du mois. Le barrage de promotion-relégation ainsi que la finale des play-out seront également dirigés par quatre arbitres. Les directeurs de jeu pourront désormais utiliser les images de toutes les caméras à disposition et pas seulement celle située derrière le but.

La traditionnelle poignée de main à la fin des rencontres de play-off a été supprimée. Désormais, les deux équipes ne se salueront qu'une fois, à l'issue de la série comme il est de coutume Outre-Atlantique.

Les spectateurs suivent

Avec trente matches encore au programme (270/300), le record de spectateurs de la saison passée (1,6 million) a déjà été égalé. Trois clubs subissent toutefois une baisse d'affluence: Ambri- Piotta, les Rapperswil-Jona Lakers et, plus surprenant, les Kloten Flyers, leaders.

Sur les huit équipes de LNB disputant actuellement les play-off, six se sont portées candidates à une promotion en cas de titre. Ainsi, seuls Sierre et Thurgovie n'ont pas la volonté de briguer un poste à l'étage supérieur. Les clubs de 1re ligue ont jusqu'à fin février pour déclarer une éventuelle envie de montée en LNB.

(ats)

Ton opinion