Le casse est un échec, leur vie aussi
Actualisé

Le casse est un échec, leur vie aussi

Dans le film
«7 h 58, ce samedi-là»,
Philip Seymour Hoffman
et Ethan Hawke livrent
une prestation intense.

Pour célébrer ses 50 ans de carrière, Sidney Lumet (83 ans) réalise son meilleur thriller depuis longtemps. Devenu un spécialiste du genre avec des films comme «Douze hommes en colère», «Serpico» ou «Un après-midi de chien», Lumet signe un 45e film assez sombre, faisant preuve d'une maîtrise indéniable et dirigeant ses comédiens avec précision.

L'histoire commence par un casse organisé un samedi à 7 h 58 par deux frères dans une banlieue new-yorkaise. Celui-ci tourne mal, des coups de feu sont échangés et l'un des malfaiteurs gît sur le trottoir. Des flashes-back articulés autour de chaque personnage se mettent alors en place. Ils vont nous dévoiler une histoire familiale complexe dont les clés nous sont livrées peu à peu.

Le système de va-et-vient dans le temps utilisé par le réalisateur est brillant, mais il n'évite pas une légère lassitude. Il n'empêche que ce film est passionnant de bout en bout. On le doit aussi aux deux acteurs, Ethan Hawke et Philip Seymour Hoffman, parfaits dans la peau de ces deux frères qui touchent le fond à défaut du pactole.

A côté du commentaire audio de Sidney Lumet et de ses deux acteurs, vous trouverez, sur les bonus, les coulisses du tournage. On y découvre la façon dont le metteur en scène fait évoluer son script.

Olivier Delaloye

«7 h 58 ce samedi-là», de Sidney Lumet avec Ethan Hawke, Philip Seymour Hoffman. Déjà disponible

Ton opinion