Prêtres abuseurs: Le célibat ne rend pas pédophile
Actualisé

Prêtres abuseursLe célibat ne rend pas pédophile

Il n'existe pas de relation statistique entre pédophilie et célibat, a estimé l'archevêque de Westminster, chef de l'Eglise catholique d'Angleterre, dans un entretien à la télévision.

Mgr Vincent Nichols, archevêque de Westminster et du pays de Galles, a déclaré à la BBC que, bien que «scandaleux», les cas de pédophilie n'étaient pas plus fréquents de la part du clergé que dans le reste de la société.

«La vaste majorité des cas de pédophilie surviennent à l'intérieur des familles où les gens ne sont pas célibataires», a déclaré le prélat.

«Il n'y a pas de relation statistique entre la pédophilie et la vie de célibataire», a-t-il ajouté.

Selon l'archevêque, les actes de pédophilie commis par le clergé catholique paraissent très répandus aujourd'hui parce qu'il s'agit de 40 ans de révélations apparues d'un coup au grand jour.

«Le niveau d'abus (sexuels) dans l'Eglise est probablement moindre que dans la société toute entière. Ce qui est scandaleux dans l'Eglise, c'est que le niveau de confiance perdue est très profond», a-t-il encore déclaré.

La lettre du pape aux catholiques irlandais secoués par le scandale de pédophilie dans leur clergé, qui sera publiée samedi, devrait insister sur la «repentance», la «guérison» et le «renouvellement».

Selon les vaticanistes, cette lettre constitue le premier document de l'Eglise sur la pédophilie signé d'un pape qui a rompu ces dernières années le mur de silence.

(afp)

Ton opinion