Actualisé

Ouverture de Westside à BerneLe centre commercial des superlatifs

Après trois ans de travaux, le centre commercial et de loisirs Westside, dans la périphérie de Berne, ouvrira ses portes au public mercredi.

Ce complexe qui porte la griffe de l'architecte Daniel Libeskind s'intègre dans le nouveau quartier de Brünnen.

Outre le centre commercial avec 55 magasins, Westside propose un hôtel, un cinéma multiplexe fort de onze salles, dix restaurants et le plus grand parc aquatique de Suisse. Ce projet est une combinaison parfaite entre loisirs, achats, architecture et détente, a relevé mardi Anton Gäumann, patron de la société Brünnen SA, le maître d'oeuvre de l'ouvrage.

Près de 3,5 millions de visiteurs sont attendus chaque année dans ce temple de la consommation. Avec ses 32 500 m2 de surface de vente, Westside n'occupe que la 10e place au hit-parade des centres commerciaux, loin derrière Shoppi & Tivoli et ses plus de 75 000 m2 à Spreitenbach (AG), note la communauté d'intérêt espace.mobilité.

Marquer les esprits

La société Brünnen SA, filiale de la coopérative Migros Aar, a investi 500 millions de francs dans ce projet qui permettra la création d'un millier d'emplois. Ce centre commercial va donner une impulsion à l'économie régionale, a estimé le maire Alexander Tschäppät parlant d'un «nouveau miracle de Berne».

Westside veut marquer les esprits par ses imposantes pointes en métal et en verre, ainsi que par des jeux de lumière obtenus grâce à des parois transparentes nées dans l'imagination de l'architecte Daniel Libeskind. L'artiste d'origine polonaise, qui a dessiné le nouveau World Trade Center à New York, s'est fait connaître par la réalisation du Musée juif de Berlin.

Nouveau quartier

Westside s'intègre dans le nouveau quartier de Berne-Brünnen qui a vu le jour à l'ouest de la capitale. Au total, 128 logements ont déjà été construits et 800 autres le seront dans un proche avenir pour accueillir 2700 personnes. Ce quartier est desservie par le RER. Dès 2014, il bénéficiera d'une ligne de tram.

Ce quartier dans la périphérie bernoise se veut aussi une porte sur la Suisse romande. Pour marquer cette intention, plusieurs rues et places portent le nom de personnalités romandes: place Gilberte de Courgenay, place Le Corbusier, rue Petitpierre, rue Ramuz ou encore rue Rougemont. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!