Actualisé 01.04.2008 à 19:14

Le CERN donnera-t-ilraison au physicien surfeur?

Simple Brice de Nice ou Einstein
moderne, Garrett Lisi aurait découvert le Saint-Graal de la physique.

Au CERN, à Genève, Anthony Garrett Lisi est connu comme surfeur. Ce docteur en physique atypique enseigne le surf en été à Hawaii et le snowboard dans le Colorado en hiver. Durant ses loisirs, l'Américain né en 1968 mène des recherches en physique fondamentale grâce au soutien financier de plusieurs fondations scientifiques.

Il y a six mois, il a publié sur internet un article de 31 pages qui a mis en ébullition la communauté scientifique mondiale. Lisi aurait trouvé le Saint-Graal de la physique, le principe unificateur qui explique tout: des atomes aux galaxies.

Pour élaborer sa théorie du «Tout exceptionnellement simple», le surfeur s'est appuyé sur le modèle mathématique du groupe de Lie E8 découvert en 1887, mais dont la cartographie a été publiées le 19 mars 2007. Ce monstre mathématique compte 205 milliards d'éléments, soit une sorte de cristal à 240 pointes doté de huit dimensions.

Celui-ci permet de représenter la réalité sous la forme d'un mandala indien et d'unifier les quatre forces fondamentales de la physique en une seule superforce. Sa théorie prévoit aussi l'existence de 20 nouvelles particules, qui pourraient expliquer la matière noire invisible qui entourent les galaxies.

Le nouvel accélérateur LHC du CERN, qui entrera en fonction dans quelques mois, permettra de vérifier l'existence de ces particules, selon le magazine italien Focus.

Giuseppe Melillo

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!