Le cerveau du complot déjoué est en Afghanistan
Actualisé

Le cerveau du complot déjoué est en Afghanistan

Le membre présumé d'Al-Qaïda à l'origine du complot déjoué le 10 août au Royaume-Uni, se trouve en Afghanistan, selon des responsables pakistanais.

Islamabad a par ailleurs arrêté le père du Britannique Rashid Rauf, soupçonné d'avoir joué un rôle clé dans le complot.

Selon des responsables des services de renseignement militaires pakistanais, soucieux de garder l'anonymat, le cerveau d'Al-Qaïda serait dans la hiérarchie du réseau juste en dessous de ses chefs Oussama ben Laden et Ayman al-Zawahiri. La zone d'opération de cet individu, qu'ils n'ont pas identifié, est la province orientale de Kunar, frontalière du Pakistan, a assuré un de ces responsables.

Selon ces sources, Rashid Rauf, arrêté début août au Pakistan pour son rôle-clé présumé dans le complot terroriste, aurait été en contact avec ce membre d'Al-Qaïda. Les informations sur sa localisation ont été obtenues lors des interrogatoires de Rashid Rauf et ont été transmises à la coalition.

La province de Kunar, montagneuse et boisée, est une des plus familières d'Oussama ben Laden, qui y a longtemps séjourné avec ses partisans. Les services de renseignement occidentaux et pakistanais estiment que les chefs d'Al-Qaïda auraient pu y trouver refuge après le renversement du régime des talibans fin 2001.

Père de Rauf arrêté

Par ailleurs, des responsables des services de sécurité pakistanais ont fait savoir vendredi que le père de Rashid Rauf avait été arrêté juste après son fils, la semaine dernière, à l'aéroport d'Islamabad, alors qu'il s'apprêtait à quitter le pays.

Abdul Rauf avait rencontré son fils le 4 août, quelques jours avant son arrestation, dans son village de Bahawalpur, ont indiqué ces sources. Elles pas précisé si cet homme de 52 ans était interrogé en qualité de témoin sur le rôle de son fils ou s'il était également impliqué dans le complot.

Le ministre pakistanais de l'intérieur Aftab Sherpao n'a pas confirmé cette interpellation. Mais ses services ne sont pas toujours impliqués dans les activités des agences de sécurité militaires. Islamabad avait annoncé la semaine dernière l'arrestation au Pakistan de sept personnes, dont deux Britanniques.

Emigré cachemiri

Selon ces sources, Abdul Rauf, qui avait émigré de son Cachemire natal dans les années soixante pour aller s'installer à Birmingham (centre de l'Angleterre), est arrivé au Pakistan en juillet avec deux de ses enfants pour assister à un mariage.

Le frère présumé de Rashid Rauf, Tayib Rauf, 22 ans, fait partie des 24 personnes arrêtées au Royaume-Uni dans le cadre de l'enquête sur ce complot qui visait à faire exploser des avions en vol vers les Etats-Unis. (ats)

Ton opinion