Réseau ferroviaire: Le CFF veulent rouler plus vite dans les virages

Actualisé

Réseau ferroviaireLe CFF veulent rouler plus vite dans les virages

Les CFF testent un moyen simple de supprimer les goulets d'étranglement sur leur réseau: augmenter la vitesse des trains dans les virages.

Le trajet Lausanne-Berne pourrait ainsi se faire en moins d'une heure.

Lors des premiers tests, des trains à deux étages ont ainsi roulé jusqu'à 15 km/h plus vite en courbe que les convois habituels, peut-on lire dans la dernière édition du «Courrier CFF». En termes d'horaire, cela signifierait une réduction du temps de parcours et, grâce aux deux étages, plus de place pour les passagers.

Augmenter la vitesse dans les courbes est plus économique que de rectifier les virages, par exemple, a expliqué à l'ATS le porte- parole des CFF Roland Binz. Mais des aménagements aux infrastructures devraient tout de même être nécessaires, selon lui.

Compensation du roulis

«Grâce à la technique des caissons inclinables, les trains ICN roulent déjà plus vite en virage, mais jusqu'ici, ce n'était pas possible avec les trains à deux étages», poursuit M. Binz.

Les essais en cours doivent permettre de tester un système dit de compensation du roulis. Il s'agit d'un dispositif inspiré des ICN, équipant les caisses des voitures, et permettant de lutter contre la force centrifuge qui accélère l'usure des roues et des rails et nuit au confort des passagers.

Rail extérieur relevé

Dans les virages, la voie elle-même retient une partie de la force centrifuge, le rail extérieur étant parfois relevé jusqu'à quinze centimètres par rapport au rail intérieur. Au total, les CFF prévoient 96 courses d'essai entre Seuzach (ZH) et Etzwilen (TG) ainsi qu'entre Fribourg et Lausanne.

De nombreuses questions sont encore ouvertes. Une analyse de rentabilité va être effectuée: il s'agira de trouver la bonne mesure entre une plus grande vitesse et des coûts d'entretien du matériel plus élevés, souligne M. Binz. Les premiers résultats sont attendus pour la mi-2009. Pour l'heure, aucune échéance n'a été fixée pour une éventuelle mise en pratique.

(ats)

Ton opinion