Basketball – Le champion de NBA est revenu à la Maison-Blanche
Publié

BasketballLe champion de NBA est revenu à la Maison-Blanche

Les Milwaukee Bucks ont été reçus par le président américain Joe Biden, lundi, à Washington. Une tradition qui était passée aux oubliettes sous l’ère Trump.

Sous les yeux de Giannis Antetokounmpo, Joe Biden pose avec un maillot des Milwaukee Bucks floqué à son nom. Et le numéro 46, puisqu’il est le 46e président des États-Unis.

Sous les yeux de Giannis Antetokounmpo, Joe Biden pose avec un maillot des Milwaukee Bucks floqué à son nom. Et le numéro 46, puisqu’il est le 46e président des États-Unis.

AFP

Joe Biden a renoué avec la tradition en accueillant lundi, à la Maison-Blanche, le champion NBA, les Milwaukee Bucks, la première équipe NBA à être invitée par la présidence américaine depuis presque cinq ans.

«C’est formidable et c’est un honneur de faire partie de la tradition, c’est vraiment cool», a déclaré le centre des Bucks, Brook Lopez, lors de la rencontre avec Joe Biden, qui a fait oublier les relations tumultueuses entre son prédécesseur Donald Trump et la NBA.

Photo de famille devant la Maison-Blanche.

Photo de famille devant la Maison-Blanche.

AFP

Sous l’ère Trump, les basketteurs avaient choisi de ne pas assister aux cérémonies en l’honneur des vainqueurs du championnat américain pour protester contre la politique du républicain à l’endroit des minorités ethniques, l’accusant notamment de saper les droits civiques de la communauté noire américaine.

Les Cleveland Cavaliers étaient les derniers champions NBA à s’être rendus à la Maison-Blanche, sous la présidence de Barack Obama, en 2016.

Entre originaires du Delaware

Lundi, les joueurs et entraîneurs de Milwaukee ont rencontré le démocrate Biden, qui a particulièrement salué Donte DiVincenzo, originaire comme lui du Delaware. «Il a gagné deux championnats d’État là-bas, a dit Biden. Donc il est habitué à ce genre de choses.»

DiVincenzo s’est réjoui d’une expérience qui lui laissera des souvenirs impérissables. «C’est une chance qu’on a une fois dans sa vie, a déclaré DiVincenzo. C’était un honneur, premièrement de voir quelqu’un du Delaware à la présidence, et deuxièmement, d’être ici avec l’équipe, de gagner un championnat, d’être ici pour le fêter.»

Joe Biden a aussi salué l’ascension de Giannis Antetokounmpo, meilleur marqueur des Bucks, passé de la pauvreté en Grèce, où il partageait une paire de chaussures avec son frère, à l’accomplissement du rêve américain.

«J’étais un peu ému, a réagi Antetokounmpo. Je sais à quel point ma famille s’est sacrifiée, parce que ça ne remonte pas à huit ans, ça remonte à loin, depuis que je suis enfant.»

Curry: 50 points en 35 minutes!

Stephen Curry a inscrit 50 points en 35 minutes seulement, lundi, pour porter les Warriors à une 9e victoire en 10 matches de NBA face à Atlanta, pendant que les Bulls ont mis fin à une série de 5 victoires d’affilée des Nets de Kevin Durant.

Premier joueur à atteindre la barre des 50 points cette saison, Stephen Curry a ajouté à sa ligne de statistiques 10 passes décisives et 7 rebonds dans la victoire des Warriors 127-113 face aux Hawks.

Du côté de ces derniers, le pivot genevois Clint Capela a été plutôt discret: en 23’20’’ de jeu, il n’a inscrit que 2 points (1 sur 5 au tir) et ne s’est emparé que de 6 rebonds. Il a terminé la rencontre avec un différentiel de – 5.

NBA. Les résultats de lundi: LA Lakers – Charlotte 126–123 ap. Dallas – La Nouvelle-Orleans 108–92. Golden State – Atlanta 127–113. Sacramento – Phoenix 104–109. Denver – Miami 113–96. Chicago – Brooklyn 118–95. Memphis – Minnesota 125–118 ap. Philadelphie – New York 96–103.

(AFP)

Ton opinion

5 commentaires