Afghanistan - Le charter suisse a ramené 219 personnes évacuées de Kaboul
Publié

AfghanistanLe charter suisse a ramené 219 personnes évacuées de Kaboul

Selon le DFAE, l’avion de Swiss affrété par Berne a atterri à Zurich dans la nuit de lundi à mardi avec du personnel afghan de la DDC et des passagers afghans, allemands et suédois.

L’avion de Swiss a atterri mardi vers 1h du matin à Zurich (photo d’illustration)

L’avion de Swiss a atterri mardi vers 1h du matin à Zurich (photo d’illustration)

AFP

L’avion charter de la compagnie Swiss affrété par Berne et qui a décollé lundi pour l’Ouzbékistan afin de ramener des personnes évacuées de Kaboul, a atterri mardi, vers 1h du matin, à Zurich, a annoncé mardi sur Twitter le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

À son bord se trouvaient 141 membres afghans du personnel local de la DDC et leurs familles, indique-t-il. L’appareil a aussi ramené en Europe 78 passagers afghans, allemands et suédois, précise le DFAE qui souligne encore que la Suisse continue de participer à l’évacuation des personnes ayant fui la capitale de l’Afghanistan depuis l’arrivée au pouvoir des talibans.

Lundi, Berne avait rappelé que la Suisse soutenait le pont aérien permettant à la population de fuir l’Afghanistan. L’avion de Swiss avait décollé à 10h30 de Zurich pour la capitale ouzbèke pour le compte du DFAE. Ce vol, d’abord annoncé samedi, avait été repoussé en raison de la situation tendue à Kaboul.

Berne avait expliqué que l’aéroport de Tachkent avait besoin de place pour accueillir les nouveaux avions militaires américains en provenance de Kaboul. Ce qui signifie qu’il faut faire partir rapidement les réfugiés acheminés jusqu’ici dans la capitale ouzbèke. «Avec le vol charter de Swiss, la Suisse apporte ainsi une contribution concrète aux efforts d’évacuation de la communauté internationale», avait souligné le DFAE.

Huit membres du Corps suisse d’aide humanitaire du DFAE étaient également à bord. Deux médecins devaient accompagner les personnes évacuées lors du vol de retour vers la Suisse. Les autres membres devaient renforcer l’équipe à Tachkent. Le vol était également accompagné de huit employés de l’Office fédéral de la police (FedPol). Ils seront responsables de la sécurité à bord.

Enfin, l’avion affrété par la Suisse apportait également à Tachkent du matériel de protection contre le Covid-19. Quelque 1,3 million de masques médicaux devaient être ainsi fournis par la pharmacie de l’armée.

Les Américains accélèrent les évacuations

Les Américains accentuent mardi leurs efforts pour évacuer au plus vite des milliers d’Afghans et d’étrangers de Kaboul, les talibans ayant averti qu’ils ne toléreraient plus ces opérations que pendant une semaine.

Un sommet virtuel du G7 doit, dans l’après-midi, faire le point sur les évacuations depuis l’aéroport de Kaboul, où des milliers de candidats au départ, terrifiés par le retour au pouvoir des islamistes, sont toujours massés dans de rudes conditions, dans l’espoir de s’envoler vers l’Occident. Plusieurs dirigeants du G7, y compris le Premier ministre britannique, Boris Johnson, dont le pays préside actuellement le groupement, pourraient plaider auprès du président Joe Biden pour qu’il maintienne des troupes américaines au-delà de la date limite du 31 août, pour achever ces évacuations.

Les Américains ont évacué 48'000 personnes depuis la mise en place du pont aérien le 14 août – dont 11'000 en seulement 12 heures lundi –, à la veille de l’entrée des talibans dans Kaboul et de leur prise du pouvoir, selon la Maison-Blanche. Plusieurs milliers d’autres personnes ont été évacuées par leurs alliés.

(cht)

Ton opinion

93 commentaires