Fribourg: Le chasseur à la gachette facile revoit son permis

Actualisé

FribourgLe chasseur à la gachette facile revoit son permis

L'auteur du tir ayant grièvement blessé un sexagénaire lors d'un accident de chasse en octobre dernier a retrouvé son permis de chasse.

par
cga
La victime des tirs a subi plus de douze opérations depuis l'accident.

La victime des tirs a subi plus de douze opérations depuis l'accident.

Le chasseur qui avait grièvement blessé un voleur de chanvre, confondu avec un sanglier, retrouvera son permis, annonce samedi «La Liberté». Vendredi le quadragénaire a comparu devant le juge de police de la Broye car il contestait la suspension pour cinq ans de son droit de chasser. Le canton de Fribourg devra en plus payer une indemnité à l'auteur des tirs.

Le quotidien fribourgeois explique que le président du tribunal de la Broye, Jean-Benoît Meuwly, estime qu'une telle sanction constitue une violation de la présomption d'innocence du chasseur, l'enquête étant pour le moment loin d'être bouclée. De plus le retrait d'un permis n'est pas du ressort d'un procureur: «Il a inventé une peine qui n'existe pas. Il s'est érigé en législateur au lieu d'appliquer la loi», a expliqué à «La Liberté» l'avocat du quadragénaire.

L'accident était survenu le 6 octobre 2012 vers 14h20, alors qu'une douzaine de chasseurs effectuaient une battue aux sangliers. L'un d'eux avait ouvert le feu en apercevant l'agriculteur dans un champ de maïs, croyant qu'il s'agissait d'un animal. Mais à défaut d'être un sanglier, le sexagénaire pris pour cible était bel et bien un chanvrier. Lors du tir fautif, il portait un grand sac rempli de plants de cannabis, comme l'a constaté la police. Plusieurs fagots de chanvre ont par la suite été découverts dans le champ.

Ton opinion