Actualisé

30 ans après sa création«Le Chat» va s'arrêter dans la presse

L'humoriste belge Philippe Geluck a annoncé qu'il arrêtait de dessiner «Le Chat» pour la presse à partir de la fin mars, à l'occasion du 30e anniversaire du gros matou philosophe le plus populaire de la BD.

«J'arrête de dessiner le Chat pour les journaux à partir du 23 mars», écrit Philippe Geluck dans la rubrique «actu» de l'application pour tablettes dédiée à son héros. C'est «une nouvelle qui risque d'ébranler pas mal de monde» mais «je me suis dit qu'il faudrait bien arrêter un jour et que le mieux était de le décider moi-même», ajoute le dessinateur, aussi populaire en Belgique qu'en France.

Cette décision «mûrement réfléchie» sera effective à «la date anniversaire des 30 ans du Chat pour que ça fasse un chiffre rond. J'ai pensé que ça aurait de la gueule», ajoute-t-il dans ce texte intitulé «Terminus».

Un 22 mars 1983

Le matou à l'humour mordant est notamment publié dans le supplément du quotidien belge «Le Soir», où il est apparu le 22 mars 1983, et dans l'hebdomadaire français «VSD». Les meilleurs «strips» ont été jusqu'à présent rassemblés dans 17 albums publiés par Casterman.

«Après 1560 semaines de parutions assidues, je me dis que j'aimerais me consacrer à des projets différents sans être astreint à cette échéance hebdomadaire de remise de mes pages au journal», se justifie Philippe Geluck, né il y a 58 ans à Bruxelles.

«Je continuerai à dessiner, à écrire et à peindre, à publier des albums, mais d'une autre façon. Je continuerai bien sûr à alimenter cette appli, parce que je crois que je ne peux pas me passer de vous», annonce l'humoriste, également célèbre pour ses participations à des talk-shows à la radio et la télévision. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!