Roumanie: Le château de Dracula est à vendre
Actualisé

RoumanieLe château de Dracula est à vendre

Les propriétaires de la bâtisse datant du IIIe siècle n'ont plus le courage de s'en occuper. Ils espèrent qu'un investisseur déboursera près de 85 millions de francs pour acquérir l'édifice.

par
joc
Le château de Bran est l'attraction touristique numéro un en Roumanie.

Le château de Bran est l'attraction touristique numéro un en Roumanie.

Le château transylvanien du comte Dracula a été mis sur le marché. Ses propriétaires, des descendants des Habsbourg, sont âgés et n'ont plus la force de prendre soin de leur prestigieuse habitation. Le château de Bran, qui attire 560'000 visiteurs par année, est l'attraction touristique numéro un en Roumanie. «Si quelqu'un se présente avec une offre raisonnable, nous regarderons qui ils sont, ce qu'ils proposent, et nous considérerons sérieusement l'idée», a déclaré au «Telegraph» Mark Meyer, de Herzfeld and Rubin, le cabinet d'avocats new-yorkais chargé de la vente.

Vlad III l'Empaleur y aurait été emprisonné

L'édifice, bâti au IIIe siècle par l'ordre des Chevaliers teutoniques, a été habité par une longue liste de propriétaires prestigieux comme les Saxons, la famille royale hongroise ou encore les Habsbourg. Bien sûr, Dracula n'a jamais vécu dans cette vénérable bâtisse, puisque le vampire n'est qu'une invention de Bram Stoker. Mais Vlad III l'Empaleur, dont s'était inspiré l'écrivain irlandais, a bel et bien existé, et a semé la terreur dans la région au XVe siècle. Il aurait été emprisonné dans le château pendant plusieurs mois.

Comme le souligne le «Telegraph», les points forts de la bâtisse sont nombreux: pas de voisins, un cadre magnifique et une situation en hauteur qui offre une superbe vue sur les alentours. Le seul petit bémol se situe au niveau de la plomberie, qu'il faudra refaire totalement. Le nouveau maître des lieux devra aussi composer avec l'afflux de touristes venus visiter la mystérieuse demeure. Les propriétaires actuels espèrent trouver un investisseur prêt à débourser près de 85 millions de francs. Le but étant d'accroître le potentiel touristique du site. L'idée de faire du château de Bran un hôtel fait gentiment son chemin.

Ton opinion