Actualisé 14.03.2016 à 19:33

FlorideLe chauffard était sous le coup d'un besoin pressant

Arrêté pour excès de vitesse, Carlos Ramos-Erazo n'avait qu'une seule idée en tête: rejoindre ses WC. Les policiers n'auraient pas dû l'en empêcher...

de
arg
photo: Kein Anbieter

Les policiers de Floride ont dû regretter d'avoir embarqué Carlos Ramos-Erazo. Cet automobiliste de 24 ans avait été repéré pour excès de vitesse, le 10 mars. Il a dû s'arrêter sur le bas-côté parce qu'il faisait du 120 km/h dans une zone limitée à 90, raconte le «Daily Commercial».

Le jeune conducteur a aussitôt dit aux agents qu'il était pressé de rentrer chez lui en raison d'un besoin urgent d'aller aux toilettes.

Redémarrage en trombe

Après avoir refusé de quitter son siège, il a brusquement redémarré, heurtant le bras d'un policier. L'automobiliste a été appréhendé peu après devant chez lui, dans la banlieue d'Orlando. Il n'a pas eu le temps d'atteindre le sanctuaire de ses WC: les agents l'ont immobilisé avec un Taser.

Et ce qui devait arriver arriva: le chauffard s'est entièrement vidé dans la voiture du shérif qui l'emmenait vers la prison. Les conséquences de ce débordement prévisible ne lui ont pas été reprochées. Par contre, Ramos-Erazo a été inculpé de délit de fuite et de coups et blessures sur agent de police.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!