Bus du Togo mitraillé: Le chauffeur du bus serait vivant
Actualisé

Bus du Togo mitrailléLe chauffeur du bus serait vivant

Le chauffeur du bus de l'équipe du Togo, que la fédération togolaise avait annoncé mort à la suite du mitraillage de vendredi, est vivant, a annoncé Carlos Zec...

Le chauffeur du bus de l'équipe du Togo, que la fédération togolaise avait annoncé mort à la suite du mitraillage de vendredi, est vivant, a annoncé Carlos Zeca, secrétaire provincial de la santé à Cabinda, cité dimanche dans le Jornal de Angola.

«Antonio Quaresma (le chauffeur) va bien. Il est conscient et arrive à décrire tout ce qui s'est passé», a déclaré M. Zeca.

Le Jornal de Angola a précise que Quaresma «38 ans, de nationalité angolaise, souffre de blessures à la paroi abdominale».

Un membre du Comité local d'organisation de la Coupe d'Afrique des nations (Cocan) a aussi indiqué à l'AFP: «plusieurs sources à Cabinda m'ont assuré qu'il était vivant».

La fédération togolaise avait annoncé vendredi soir que le chauffeur avait été tué dans le mitraillage du bus vendredi qui a finalement fait deux victimes au sein de l'encadrement de l'équipe: le chargé de communication Stanislas Ocloo et l'entraîneur-adjoint Abalo Amelete.

L'attaque a été revendiquée par les Forces de libération de l'Etat du Cabinda-Position militaire (Flec-PM), groupe né en 2003 d'une dissidence du principal mouvement séparatiste, le Front de libération de l'enclave du Cabinda (Flec).

Le Togo a quitté la CAN-2010 dimanche soir, avant le match d'ouverture.

(afp)

Ton opinion