Mulhouse (F): Le chauffeur du car accidenté mis en examen
Actualisé

Mulhouse (F)Le chauffeur du car accidenté mis en examen

Le chauffeur de l'autocar polonais qui s'est renversé sur l'autoroute mardi près de Mulhouse en France, a été mis en examen mercredi pour homicides et blessures involontaires.

L'accident avait fait deux morts et treize blessés grave parmi ses passagers. Le chauffeur est également poursuivi pour défaut de maîtrise de son véhicule. L'homme de 29 ans, qui a été placé sous contrôle judiciaire, est ressorti libre du tribunal à 19H00 heures. Il est autorisé à rentrer en Pologne mais a interdiction de circuler en France.

Ce chauffeur, qui avait déjà effectué plusieurs fois le trajet entre Slubice en Pologne et Nice, sur le Côte d'Azur, roulait à environ 98 km/h au moment de l'accident, selon les gendarmes. Il n'était pas sous l'emprise de l'alcool, ni de produits stupéfiants.

Manoeuvre brusque

Le chauffeur a en outre reconnu sa responsabilité qu'il impute à une manoeuvre trop brusque. «Il avait entrepris de doubler un camion et s'est rendu compte au dernier moment, alors qu'il devait s'arrêter à l'autoport, qu'il risquait de rater la bretelle de sortie», a expliqué le procureur de Mulhouse, Hervé Robin, lors d'une conférence de presse.

Soixante-huit personnes, dont 65 passagers se trouvaient à bord. Les deux passagers décédés, une femme de 59 ans et un homme de 72 ans, sont de nationalité polonaise. Vingt-six blessés étaient encore hospitalisés mercredi soir, selon la préfecture du Haut-Rhin, dont un dans un état encore critique. (ats)

Ton opinion