Actualisé 04.08.2013 à 13:54

EgypteLe chef de l'armée a rencontré des islamistes

Le chef de l'armée et véritable homme fort de l'Egypte, le général Abdel Fattah al-Sissi, a rencontré des dirigeants islamistes dans la nuit de samedi à dimanche.

M. Sissi tente de trouver une issue pacifique aux manifestations des partisans du président déchu Mohamed Morsi.

Le général Sissi, qui a destitué M. Morsi le 3 juillet, «a souligné qu'il y a encore des chances pour une solution pacifique à la crise à condition que toutes les parties rejettent les violences», a déclaré dans un communiqué le porte-parole de l'armée, le colonel Ahmed Aly, sans toutefois préciser quels «dirigeants islamistes» il avait rencontré dans la nuit.

Depuis plus d'un mois, des milliers de partisans des Frères musulmans, l'influente confrérie islamiste dont est issu M. Morsi, occupent deux places du Caire et mènent quasi-quotidiennement des manifestations dans la capitale pour réclamer le retour du premier président élu démocratiquement, un an et demi après la révolte populaire qui a renversé Hosni Moubarak.

Le gouvernement intérimaire mis en place par l'armée a exprimé depuis quelques jours son intention de les déloger, par la force s'il le faut.

La communauté internationale, qui dépêche depuis une semaine d'importants émissaires au Caire pour tenter d'apaiser les deux parties, redoute une effusion de sang: en un peu plus d'un mois, plus de 250 personnes - essentiellement des manifestants pro-Morsi - ont été tuées dans des affrontements avec les forces de l'ordre. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!