Azerbaïdjan: Le chef de l'armée de l'air abattu devant chez lui
Actualisé

AzerbaïdjanLe chef de l'armée de l'air abattu devant chez lui

Le chef de l'armée de l'air azerbaïdjanaise a été abattu mercredi à Bakou, a annoncé un porte-parole du ministère de la Défense.

Jamais un responsable de si haut rang n'avait été tué dans l'ex-république soviétique depuis les années 1990.

«On a tiré sur le général qui a été grièvement blessé à la tête. Il a été admis à l'hôpital militaire de Bakou, où il est mort», a précisé le porte-parole, Sadik Gozalov.

Raïl Rzaïev, 64 ans, a été abattu au moment où il quittait son domicile, dans le centre de la capitale azerbaïdjanaise, a ajouté le porte-parole.

La police est présente sur les lieux et l'affaire sera remise entre les mains du parquet militaire, selon M.Gozalov. Celui-ci a affirmé n'avoir aucun élément en sa possession sur les motifs du crime.

Négociateur avec Moscou et Washington

L'officier, également commandant de la défense antimissile, représentait son pays dans les négociations actuellement bloquées entre la Russie et les Etats-Unis sur l'utilisation de la station radar de Qabala, dans le nord de l'Azerbaïdjan.

La Russie loue à l'Azerbaïdjan cette station construite par l'Union soviétique. Moscou proposait à Washington de lui fournir des informations à partir de cette station comme alternative au projet de bouclier antimissile américain en Europe centrale.

L'Azerbaïdjan a des liens étroits avec les Etats-Unis. L'US Air Force en route pour l'Afghanistan se ravitaille dans la république caucasienne.

Le pays est toujours techniquement en guerre avec l'Arménie à propos de la région azerbaïdjanaise du Nagorno-Karabakh, contrôlée par les séparatistes arméniens depuis les conflits du début des années 1990.

(ats)

Ton opinion