Quatre artistes témoignent: Le chef de répétition aurait harcelé sexuellement des danseuses

Publié

Quatre artistes témoignentLe chef de répétition aurait harcelé sexuellement des danseuses

Un employé du théâtre municipal de Berne a reçu un avertissement, après des accusations de harcèlement. Malgré tout, il enseigne à nouveau.

par
sul/ofu
Photo: AFP

Des danseuses de l’ensemble de ballet du Théâtre municipal de Berne auraient été harcelées sexuellement par leur chef de répétition. C’est ce que révèlent les recherches du journal «Die Zeit». L’homme, qui est également membre de l’équipe de direction de Bern Ballett, aurait verbalement harcelé des artistes en leur disant notamment: «Tu m’excites avec ta danse». Des agressions physiques auraient également eu lieu. Il aurait par exemple touché les fesses de certaines d’entre elles. C’est ce que rapportent quatre anciennes danseuses au journal.

Au printemps 2021, l’une d’entre elles s’était plainte par écrit auprès de la direction. Tous les danseurs et danseuses de la troupe de l’époque s’étaient solidarisés avec elle. Après une enquête externe, le chef de répétition avait reçu un avertissement, mais il avait été autorisé à retourner à son poste et travaille encore aujourd’hui au Bern Ballett. En revanche, neuf danseurs et danseuses avaient dû partir. Cela correspond à la moitié de la troupe.

Le responsable des répétitions n’a pas souhaité prendre position sur ces accusations. Le Bern Ballett a fait savoir au journal «Die Zeit» que les résultats du bureau externe avaient été «soigneusement discutés» avec les danseuses et les danseurs. Pour la protection de tous les collaborateurs et collaboratrices, il ne pourrait rien dire en détail sur les reproches formulés.

Une crise rappelant celle de Béjart Ballet Lausanne

Ton opinion

60 commentaires