Actualisé 14.08.2017 à 08:22

Collision de trains en EgypteLe chef des chemins de fer démissionne

Deux trains se sont télescopés vendredi près d'Alexandrie. L'accident a fait plus de 40 morts et de 120 blessés.

1 / 9
Six secouristes égyptiens ont été sanctionnés pour avoir pris des selfies avec leurs téléphones mobiles sur les lieux de la catastrophe ferroviaire survenue vendredi près d'Alexandrie. (Dimanche 13 août 2017)

Six secouristes égyptiens ont été sanctionnés pour avoir pris des selfies avec leurs téléphones mobiles sur les lieux de la catastrophe ferroviaire survenue vendredi près d'Alexandrie. (Dimanche 13 août 2017)

AFP
La collision aurait été causée par l'arrêt de l'un des deux trains sur les voies après une panne, a rapporté la télévision d'Etat citant des responsables du ministère des Transports. (Vendredi 11 août 2017)

La collision aurait été causée par l'arrêt de l'un des deux trains sur les voies après une panne, a rapporté la télévision d'Etat citant des responsables du ministère des Transports. (Vendredi 11 août 2017)

kein Anbieter
La majorité des blessés ont été pris en charge et transportés dans plusieurs hôpitaux d'Alexandrie, la métropole du nord de l'Egypte. (Vendredi 11 août 2017)

La majorité des blessés ont été pris en charge et transportés dans plusieurs hôpitaux d'Alexandrie, la métropole du nord de l'Egypte. (Vendredi 11 août 2017)

kein Anbieter

Le chef des chemins de fer égyptiens a démissionné dimanche, deux jours après la collision entre deux trains qui a fait 41 morts dans le nord de l'Egypte, a annoncé le bureau du premier ministre. L'accident avait fait aussi plus de 120 blessés.

Le ministre des Transports Hicham Arafat a accepté la démission du responsable de l'Autorité des chemins de fer, Medhat Choucha, indique un communiqué du bureau du Premier ministre Chérif Ismaïl. Le ministre des Transports «a indiqué que les investigations sont en cours pour déterminer la raison» de la catastrophe, selon le communiqué.

Il s'agit de l'accident ferroviaire le plus meurtrier en Egypte depuis qu'un train avait percuté en novembre 2012 un autobus qui transportait des écoliers. Cet accident avait fait 47 morts.

La justice a ordonné dimanche l'arrestation de quatre personnes dont les conducteurs des deux trains, selon un communiqué. Dix autres responsables ont été convoqués pour être entendus sur les circonstances de la collision. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!