Actualisé

Législatives en AllemagneLe chef du FDP n'aime pas les questions en anglais

Le leader du parti libéral démocrate allemand (FDP), Guido Westerwelle, qui devrait être le prochain ministre des Affaires étrangères d'Angela Merkel, a réprimandé lundi un journaliste de la BBC.

Cette personne lui posait une question en anglais lors d'une conférence de presse.

«S'il vous plaît, soyez gentil, c'est une conférence de presse qui se tient en Allemagne», a-t-il lancé en allemand à ce journaliste, au lendemain de la percée de son parti aux élections fédérales.

Sans se démonter, le journaliste lui a alors demandé s'il voulait répondre en allemand à une question posée en anglais. Nouveau refus de M. Westerwelle.

«En Grande-Bretagne les gens sont censés parler anglais et ici en Allemagne les gens sont censés parler allemand», a-t-il répondu.

Par le biais d'un traducteur, le reporter de la BBC a alors posé sa question sur la future politique étrangère du prochain gouvernement allemand.

M. Westerwelle a rapidement éludé la question, avant d'ajouter encore: «Pour être clair, je serais heureux de prendre le thé avec vous en dehors de cette conférence de presse, et alors nous pourrons parler anglais. Mais nous sommes en Allemagne ici».

(ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!