Actualisé 09.11.2006 à 09:52

Le chef du service de pharmacie de l'Hôpital de Fribourg est renvoyé

L'Hôpital cantonal de Fribourg a décidé lundi de renvoyer son pharmacien chef.

Suspendu depuis juillet dernier, l'homme a fait l'objet d'une enquête administrative concernant une caisse noire de près de 160 000 francs.

Le fait de taire l'existence d'un compte, d'accepter des fonds de la part de fournisseurs de l'Hôpital cantonal et de les utiliser à des fins non conformes constitue une atteinte grave au devoir de loyauté d'un chef de service, a noté jeudi la direction de la santé publique dans un communiqué de presse.

Le responsable de la pharmacie de l'Hôpital cantonal n'a pas respecté les règles en vigueur à l'Etat de Fribourg. Il n'a en particulier pas tenu compte des dispositions de la loi sur les finances et du règlement interne de l'Hôpital cantonal sur les fonds de clinique ou de service.

La décision finale de se séparer du pharmacien chef n'a été prise qu'après lui avoir donné l'occasion de prendre position sur les reproches formulés à son encontre. L'enquête administrative a été ouverte au mois de mai dernier contre lui.

Détonateur de l'affaire: l'arrivée auprès de la direction de l'hôpital de la copie d'une lettre adressée au pharmacien chef et mentionnant divers versements effectués par une entreprise sur un compte inconnu des services de comptabilité de l'institution.

164 000 francs en huit ans

Un contrôle de l'inspectorat des finances a confirmé que ce compte était alimenté par des fournisseurs externes depuis 1998 pour un montant global de 164 000 francs. L'enquête administrative a révélé que ces fonds ont été utilisés en grande partie pour le service de pharmacie, par exemple pour le paiement d'indemnités non dues.

En juillet, au vu de la gravité des faits constatés, le conseil d'administration de l'hôpital a décidé de suspendre le pharmacien chef de ses fonctions. Son dossier a été transmis à l'Office des juges d'instruction afin de déterminer s'il n'y avait pas d'aspects pénaux dans cette affaire. L'affaire de la caisse noire a éclaté peu de temps après que le responsable de la pharmacie a subi à l'étranger une intervention chirurgicale esthétique. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!