Actualisé 04.07.2006 à 18:18

Le chien dangereux est une «arme»

Les propriétaires de chiens dangereux impliqués dans des accidents graves ou mortels seront plus sévèrement poursuivis en France, a annoncé hier le ministre de la Justice, Pascal Clément.

Il veut que soient retenues «les plus hautes qualifications pénales» dans ce type de faits, intentionnels ou non, et que soit utilisée la circonstance aggravante qui considère que le chien est juridiquement une «arme».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!