30.07.2020 à 20:25

États-Unis

Le chien robot s’est trouvé un nouveau job: cameraman

Un spécimen téléguidé aide les ingénieurs à optimiser les espaces de travail d’une usine grâce aux images prises par ses cinq capteurs.

Une ingénieure téléguide Fluffy sur le vaste site de production du fabricant automobile Ford.

Une ingénieure téléguide Fluffy sur le vaste site de production du fabricant automobile Ford.

Ford Motor Company

Boston Dynamics a peut-être trouvé de nouveaux débouchés pour sa famille de chiens robots Spot. Ils sont à l’essai dans une usine du constructeur automobile américain Ford, dans l’État du Michigan. Répondant au nom de Fluffy, l’automate est téléguidé par des ingénieurs via une tablette. Il utilise des lasers pour scanner l’environnement industriel à l’aide de ses «5 yeux». Les données servent ensuite aux ingénieurs pour le plan de réaménagement du site industriel assisté par ordinateur.

C’est un peu intimidant de piloter une technologie si sophistiquée, d’autant que je n’avais jamais eu de manette de jeu en mains

Paula Wiebelhaus, ingénieure de production chez Ford

Les scans du robot sont financièrement nettement plus avantageux que de faire parcourir aux ingénieurs des kilomètres dans l’usine pour poser des caméras sur trépied, a assuré le constructeur automobile. Fluffy peut parcourir jusqu’à 4,8 km/h pendant environ deux heures avec la charge de sa batterie.

«Notre objectif n’est pas de déplacer la main-d’œuvre», a promis Mark Goderis, directeur de l’ingénierie numérique du site, mais «d’automatiser les processus et de rendre les ingénieurs et les personnes qui travaillent plus efficaces pour créer des produits de qualité.» Boston Dynamics n’indique pas les tarifs de location du chien robot. Mais la filiale du groupe japonais Softbank avait récemment dévoilé le prix de vente du modèle de Fluffy, appelé «Spot», qui vaut 74’500 dollars.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
8 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Test liberté

31.07.2020 à 12:55

Au moins lui ne risque pas de se faire égorger

Live Laugh Hail Me

31.07.2020 à 09:24

En 2020, dans le film minority report, on voient des chiens robots, qui surveillent et même neutralisent les citoyens.

Anne, ma sœur Anne

30.07.2020 à 21:34

Comme toujours, les gouvernements ne voient rien venir et les lois d'anticipation sont à la traîne. Personne ne voit que ce magnifique "toutou" peut facilement devenir une machine de guerre, un espion ou un SS en puissance ? "Ménon, c'est un suuuper outil pour la paix, la sécurité, blabla..."