Actualisé 04.02.2009 à 09:56

Lucerne

Le chiffre d'affaires de Emmi en hausse en 2008

Le groupe laitier lucernois Emmi a généré l'an dernier un chiffre d'affaires en hausse de 7,7%, à 2,693 milliards de francs.

La croissance organique a atteint 6,6%, due pour moitié à la hausse des prix.

Les ventes en Suisse ont progressé de 8%, à 2,067 milliards. La croissance internationale s'est inscrite, quant à elle, à 6,6% à 626 millions, a précisé mercredi Emmi dans un communiqué.

Au niveau des principaux segments, les ventes de produits laitiers ont affiché une hausse de 6,6%, à 804 millions. Celles de produits frais ont grimpé de 8,2%, à 581 millions, avec la progression continue des marques Caffè Latte, Benecol et Aktifit et du développement de Swiss Müesli et Swiss Yogourt lancés en 2007.

Le chiffre d'affaires des fromages a crû de 7,5%, à 881 millions. A l'étranger, les ventes de pâtes molles et pâtes dures ont augmenté de 6,2%, principalement en Allemagne et aux Etats- Unis, où le groupe vient de racheter la société fromagère américaine Roth Käse à Monroe (Wisconsin).

Fondue et raclette prisées

Les ventes d'Emmentaler AOC, en Italie surtout, ont souffert des hausses de prix. En revanche, les classiques, tels que Le Gruyère AOC et les fromages pour la fondue et la raclette ont connu un vif succès.

Le segment des fromages frais a résisté aux fortes pressions à l'importation et a bénéficié de la reprise d'un mandat de production. Il a dégagé une progression de 11,6%, à 140 millions.

Au final, la marge bénéficiaire nette devrait être supérieure à 2% pour l'exercice 2008. Le groupe publiera ses résultats détaillés le 8 avril. Il s'attend pour l'année en cours à une consommation stable en Suisse, au vu de la baisse des prix des matières premières.

Recul à l'étranger

Emmi prévoit, par contre, un ralentissement de ses activités à l'étranger en raison de la déprime des consommateurs et d'un risque d'effets de change négatifs.

L'entreprise poursuit ses partenariats avec des sociétés locales pour couvrir les marchés scandinaves. Et ferme ainsi à fin février la filiale Emmi Nordic AB, sise à Gävle, en Suède.

Par ailleurs, le groupe de Suisse centrale se voit contraint à une redistribution des rôles au sein de sa direction générale, suite au départ d'Enrich Kienle en janvier pour cause de divergences de vue. Ce dernier était à la tête du marketing et de la division internationale des produits frais.

(ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!