Opération annulée: Le chirurgien oublie ses instruments
Actualisé

Opération annuléeLe chirurgien oublie ses instruments

Au printemps, une jeune femme a été renvoyée chez elle par un hôpital valaisan sans avoir subi l'intervention prévue. Un manque d'ustensiles a empêché la doctoresse de travailler.

par
CGC

L'épisode s'est passé à l'Hôpital du Chablais, en mai. Une Valaisanne devait subir l'ablation d'un kyste au poignet. Elle est repartie après une anesthésie locale, mais... sans être opérée. Hier, «Le Nouvelliste» relatait que la doctoresse n'avait pas les instruments nécessaires à disposition.

Déléguée de l'Organisation suisse des patients depuis dix ans, Anne-Marie Bollier n'en revient pas: «Je n'ai jamais entendu parler d'un pareil cas en Suisse romande. Cela signifie que l'hôpital fonctionne à flux tendu au niveau du matériel, ça montre de gros problèmes d'organisation.» La patiente réclame un dédommagement de 1500 francs, toujours selon le quotidien valaisan.

Ton opinion