Challenge League: Le choc au sommet débouche sur un match nul
Actualisé

Challenge LeagueLe choc au sommet débouche sur un match nul

Au Letzigrund, Xamax a tenu la dragée haute au FC Zurich, malgré un début de rencontre difficile pour les Neuchâtelois.

Oliver Buff a rapidement ouvert la marque pour Zurich. Mais les Neuchâtelois n'ont rien lâché et ont fini par égaliser.

Oliver Buff a rapidement ouvert la marque pour Zurich. Mais les Neuchâtelois n'ont rien lâché et ont fini par égaliser.

Keystone

Neuchâtel Xamax, 2e du championnat, a maintenu un brin de suspense en Challenge League en allant arracher le nul (1-1) contre le leader, Zurich, au Letzigrund, lors du choc au sommet de la 20e journée.

Très rapidement menés et réduits à dix, les Neuchâtelois n'ont jamais baissé les bras face à un FCZ dominateur et ont réussi à recoller au score.

Parfois tendu, pas toujours très fluide, ce choc a néanmoins tenu ses promesses, ne serait-ce que parce que les deux équipes possèdent des joueurs de très bon niveau: Rodriguez et le nouveau venu Dwamena à Zurich, Nuzzolo, Karlen et Doudin, notamment, côté xamaxien.

Zurich a ouvert le score dès la 8e par Buff après un magnifique débordement de Dwamena. Un malheur venant rarement seul, Doudin, le stratège neuchâtelois, était expulsé vers le quart d'heure après une scène confuse et une réclamation.

Cette expulsion, sévère, a valu aux Xamaxiens d'être déboussolés et très nettement dominés en première mi-temps. Les esprits se sont échauffés, et l'entraîneur assistant «rouge et noir» Stéphane Henchoz se voyait lui aussi renvoyer (en tribune) par l'arbitre Alain Bieri.

A force de résister et de ne pas encaisser le «break», les Neuchâtelois ont fini par croire en leur bonne étoile. Et sur un contre éclair lancé de loin par Veloso et Karlen, Nuzzolo parachevait un superbe mouvement xamaxien pour égaliser à la 71e (1-1).

Zurich passait très près de reprendre l'avantage en fin de match, mais Xamax s'en tirait grâce notamment à un excellent Walthert devant la cage. A la 93e, les «rouge et noir» pouvaient s'estimer lésés après une bousculade dont était victime Teixeira dans les seize mètres, qui avait le poids d'un penalty. Mais l'arbitre ne bronchait pas. Et Michel Decastel ne décolérait pas!

Xamax garde 9 points de retard au classement mais aurait tout aussi bien pu se retrouver à 6 ou à 12. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion