Espagne: Le chômage grimpe au-dessus des 21%
Actualisé

EspagneLe chômage grimpe au-dessus des 21%

Le chômage a grimpé de près d'un point au premier trimestre en Espagne, à 21,29%, son plus haut niveau depuis début 1997.

Le ministre du travail espagnol, Valeriano Gomez, avait anticipé un mauvais chiffre de l'emploi.

Le ministre du travail espagnol, Valeriano Gomez, avait anticipé un mauvais chiffre de l'emploi.

A fin mars, le pays s'approchait du chiffre symbolique des 5 millions de chômeurs, avec 4,91 millions de demandeurs d'emploi, a annoncé l'Institut national de la statistique (INE).

Avec un taux de 21,29%, le chômage égale presque le niveau du premier trimestre 1997 (21,30%). Il avait atteint son minimum au deuxième trimestre 2007, à 7,95%.

Un plan contre l'économie souterraine

Ce chiffre est publié alors que le Conseil des ministres doit approuver à la mi-journée un plan pour lutter contre l'économie souterraine, qui représente selon plusieurs études près du quart du PIB du pays et quelques millions d'emplois non déclarés.

Le ministre du Travail, Valeriano Gomez, avait anticipé jeudi «un mauvais chiffre de l'emploi», alors que le nombre de sans emploi en Espagne est déjà le plus élevé parmi les pays de l'OCDE.

La ministre de l'Economie, Elena Salgado, disait, elle, ne pas s'attendre à une amélioration, car le nombre de demandeurs d'emploi, un chiffre publié tous les mois par le gouvernement, selon un calcul différent de celui de l'INE, «montre que le chômage à augmenté au premier trimestre».

Point noir de l'économie

M. Gomez et Mme Salgado ont toutefois tous deux assuré jeudi que le nombre de demandeurs d'emploi n'atteindrait pas la barrière des 5 millions de chômeurs.

Le chômage reste le principal point noir de l'économie espagnole, avec un taux deux fois supérieur à la moyenne dans l'UE et dans les pays de l'OCDE.

Madrid a récemment revu à la hausse sa prévision pour 2011, à un taux à 19,8% de la population active contre 19,3% prévu auparavant.

Toutefois, à partir de cette année, le taux de chômage espagnol devrait commencer à diminuer pour atteindre 18,5% en 2012, puis 17,3% en 2013 et 16% en 2014, selon les prévisions du gouvernement. (afp)

Ton opinion