Emploi - Le chômage recule en août, mais pas pour les jeunes
Publié

EmploiLe chômage recule en août, mais pas pour les jeunes

Quelque 126’00 personnes étaient inscrites au chômage au 31 août, soit 1924 de moins qu’en juillet. Le taux passe de 2,8% à 2,7%. Il a en revanche augmenté chez les 15-24 ans.

1 / 1
Taux de chômage en Suisse, par canton

Taux de chômage en Suisse, par canton

Seco

À fin août 2021, 126’355 personnes étaient inscrites au chômage auprès des offices régionaux de placement (ORP), soit 1924 de moins que le mois précédent, selon les relevés du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Le taux de chômage a diminué, passant de 2,8% en juillet 2021 à 2,7% en août. Il a aussi diminué de 24’756 personnes (-16,4%) par rapport au mois correspondant de l'année précédente, indique un communiqué mardi.

L’ensemble des demandeurs d’emploi inscrits se chiffre à 214’415 personnes, soit 4’768 de moins que le mois précédent et 22’800 (-9,6%) de moins qu'au même mois de l'année précédente.

Nouvelle hausse du nombre de jeunes chômeurs

Le chômage des jeunes (de 15 à 24 ans) a augmenté de 1600 personnes (+13,1%), passant à 13’801. Par rapport au même mois de l’année précédente, il a diminué de 6’540 personnes (-32,2%). Le nombre des chômeurs de 50-64 ans a, lui, diminué de 1115 personnes (-2,8%) pour s’établir à 38’027 personnes. Par rapport au même mois de l’année précédente, cela correspond à une diminution de 1808 personnes (-4,5%).

Par ailleurs, selon les données provisoires fournies par les caisses de chômage, 2192 personnes ont épuisé leurs droits aux prestations de l’assurance-chômage dans le courant du mois de juin 2021.

Chute du nombre de RHT en juin

En juin 2021, les réductions de l’horaire de travail (chômage partiel) ont touché 162’290 personnes, soit 95’177 de moins (-37,0%) que le mois précédent. Le nombre d’entreprises ayant eu recours à de telles mesures a diminué de 14’427 unités (-40,6%), passant à 21’090, celui des heures de travail perdues de 7’481’141 unités (-46,8%), pour s’établir à 8’504’403 heures. L’année précédente à la même époque (juin 2020), le chômage partiel avait sévi dans 52’405 entreprises, touchant 488’312 personnes et entraînant la perte de 28’374’970 heures de travail.

En outre, jusqu’à fin août, le Secrétariat d’État à l’économie (SECO) avait reçu près d’un millier d’alertes concernant des cas de perception indue d’indemnités en cas de réduction de l’horaire de travail (RHT), appelé aussi chômage partiel. Deux cents demandes de contrôle ont été lancées.

Réduction de l’horaire de travail, heures de travail perdues décomptées.

Réduction de l’horaire de travail, heures de travail perdues décomptées.

Seco

Par canton, Genève est toujours en tête au plan suisse, avec un taux de 4,8% (-0,1% par rapport à juillet) devant le Jura (4,6%, en recul de 0,2 point par rapport à juin). Neuchâtel passe sous la barre des 4% (3,9%, -0,1 point). Il est rejoint par Vaud qui est le seul canton romand à connaître une hausse (3,9%, +0,1 point). Fribourg reste stable à 2,8% (stable).

En Suisse romande, seul le Valais est au dessous de la moyenne nationale, à 2,5% (stable). Le canton suisse le moins touché est Appenzell Rhodes-Intérieures (0,6%, en recul de 0,1 point).

(gma)

Ton opinion

39 commentaires