Le chrono de «24 heures» repart: la grève est finie
Actualisé

Le chrono de «24 heures» repart: la grève est finie

Les scénaristes et les producteurs sont arrivés à un accord à propos des diffusions sur internet. Hollywood respire.

Contrairement aux Golden Globes – réduits à une conférence de presse le 13 janvier –, la soirée de remise des oscars pourra se dérouler normalement le 24 février. De Los Angeles à New York, les scénaristes américains, en grève depuis le 5 novembre, pourraient se remettre au travail très rapidement. Hier, ils ont étudié un projet d'accord arraché par leur syndicat aux studios hollywoodiens. Le texte doit encore être soumis au vote des membres et accepté pour être officialisé. Il prévoit de verser une compensation financière aux scénaristes pour les contenus diffusés sur internet – l'une de leurs principales revendications.

Pour la première fois depuis novembre, l'heure est à l'optimisme dans les rangs du syndicat des scénaristes, la Writers Guild of America (WGA), et de ses adhérents, dont le célèbre documentariste Michael Moore, auteur de «Bowling for Columbine» et de «Fahrenheit 9/11». Cette grève des scénaristes, la première depuis vingt ans, était suivie par quelque 10 000 adhérents de la WGA. Elle a déjà coûté 1 milliard de dollars à l'industrie hollywoodienne et, plus généralement, à l'économie de la région de Los Angeles. Le conflit a particulièrement touché la production télévisée. Privée des bons mots écrits pour les animateurs, des talk-shows ont été handicapés. Sans scénario, le tournage de plusieurs séries à succès a dû être interrompu. Conséquence: «Desperate Housewife», «Grey's Anatomy», «Heroes» ou «Les experts» connaîtront des saisons amputées de plusieurs épisodes. Dans d'autres cas, la diffusion des derniers épisodes prendra simplement du retard.

(ap/gna)

Ton opinion