Actualisé 28.01.2009 à 15:09

Philippines

Le CICR a pu rencontrer ses trois collaborateurs retenus en otage

Une responsable de la Croix-Rouge philippine a pu rencontrer mercredi les trois collaborateurs du CICR enlevés depuis le 15 janvier dans le sud des Philippines, a annoncé l'institution.

Les trois otages sont en bonne santé.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) ne précise pas le lieu où la responsable, présidente de la branche locale de la Croix-Rouge philippine et également vice-gouverneur de la province de Jolo, Ann Sahidulla, a rencontré ses trois employés kidnappés il y a deux semaines.

«Selon la vice-gouverneur, ils sont en bonne santé», affirme un communiqué du CICR sur son site internet. Les deux délégués, le Suisse Andreas Notter, l'Italien Engenio Vagni et une employée philipine Mary-Jean Lacaba, sont détenus par un groupe armé non identifié.

«Ce contact direct est un signe positif», a commenté le directeur des opérations du CICR pour l'Asie Alain Aeschlimann. Les délégués du CICR aux Philippines ont pu également avoir mercredi un nouveau contact téléphonique avec les trois employés en captivité.

«Ils paraissent calmes et tranquilles et ont dit qu'ils vont bien», a indiqué M. Aeschlimann. Leurs proches espèrent qu'ils seront bientôt à la maison, a -t-il ajouté. Les contacts se poursuivent pour leur libération.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!