Syrie: Le CICR aide près de 5000 civils évacués d'Adra
Actualisé

SyrieLe CICR aide près de 5000 civils évacués d'Adra

Le CICR et le Croissant-Rouge syrien ont distribué de l'aide aux 5000 civils autorisés par l'armée syrienne à quitter Adra, a indiqué mardi à Genève l'organisation.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) confirme que les autorités syriennes ont facilité au cours des dernières 48 heures l'évacuation d'environ 5000 civils d'Adra, une ville assiégée au nord-est de Damas. De la nourriture, de l'eau et des bâches leur ont été distribuées.

«Malgré ce développement positif, le CICR reste préoccupé par le sort des civils encore à Adra, où les combats se poursuivent, et dans d'autres régions de Syrie, comme à Douma et ailleurs dans la région de Damas», a affirmé l'organisation.

«Tous les belligérants doivent s'assurer que la population à Adra et dans d'autres villes et villages où des combats ont lieu soit épargnée par les hostilités, que les malades et les blessés reçoivent un traitement médical adéquat et que ceux qui désirent partir puissent le faire en sécurité», a déclaré Robert Zimmerman, chef adjoint de la délégation du CICR en Syrie, cité dans un communiqué publié à Genève.

Bloqués par les rebelles

Selon l'agence de presse syrienne Sana, citant lundi une source militaire, l'armée est «parvenue à évacuer un grand nombre des habitants d'Adra qui étaient bloqués par les groupes terroristes armés, et qui les avaient terrorisés».

La zone industrielle d'Adra, une ville favorable au régime, située sur l'une des routes principales menant à la capitale Damas, avait été attaquée le 11 décembre par des groupes rebelles et jihadistes. Des combats font rage depuis lors entre l'armée et les insurgés. (ats)

Ton opinion