Actualisé 27.10.2009 à 19:55

Affaire SemenyaLe CIO organise une table ronde sur le genre sexuel

Le Comité international olympique (CIO) va organiser un symposium réunissant des experts médicaux sur la question des cas de genre sexuel «ambigus», suite à la controverse sur le sexe de la championne du monde du 800m Caster Semenya.

Le président de la commission médicale du CIO, Arne Ljungqvist, a annoncé dans un entretien à l'Associated Press la tenue de cette conférence en Floride en janvier pour examiner les questions de genre sexuel et émettre des recommandations sur la manière de les traiter. «Parfois vous rencontrez des cas qui sont incertains et ambigus, et vous passez d'une question sportive à une question médicale», a expliqué M. Ljungqvist.

L'initiative intervient après l'affaire Caster Semenya. La Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) analyse des tests pour déterminer si cette athlète sud-africaine de 18 ans, championne du monde du 800m à Berlin en août, peut concourir avec les femmes. L'IAAF a refusé de confirmer ou de démentir des informations de médias australiens selon lesquelles les tests montreraient que Semenya a des organes sexuels à la fois masculins et féminins.

M. Ljungqvist a reconnu que l'affaire Semenya a poussé le CIO à agir maintenant sur la question. «Quand l'affaire Semenya est apparue (...), nous avons estimé qu'il était peut-être temps de revoir et de rendre plus claires les recommandations à suivre dans ces cas ambigus», a-t-il déclaré lors d'un entretien par téléphone.

Le symposium du CIO, auquel doivent participer 10 à 15 scientifiques et médecins de fédérations sportives, se déroulera en même temps que la 2e conférence mondiale sur les troubles de la différenciation sexuelle, du 15 au 17 janvier à Miami Beach.

La réunion sera financée par le CIO avec une possible participation de l'IAAF, selon M. Ljungqvist. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!