Lausanne: Le cirque Nock attaqué
Actualisé

LausanneLe cirque Nock attaqué

Les amis des animaux du collectif Lausanimaliste ne veulent plus voir d'animaux participer au cirque Nock.

par
frb
Les amis des animaux mènent la vie dure aux cirques suisses. Ici à Lausanne.

Les amis des animaux mènent la vie dure aux cirques suisses. Ici à Lausanne.

Le collectif Lausanimaliste a déposé, hier à l'hôtel de Ville, une pétition munie de 722 signatures qui demande à la Municipalité de ne plus louer la place de Bellerive au cirque Nock.

Pour les militants, les animaux y seraient traités «de manière particulièrement sordide». De plus, «le but est de faire comprendre que les animaux ne sont la propriété de personne.»

Verena Nock, co-propriétaire, ne comprend pas qu'on vise ainsi spécifiquement son cirque.

«La Protection Suisse des Animaux nous a pourtant donné d'excellentes notes. Nos chevaux peuvent même courir en extérieur. Qu'ils viennent plutôt discuter, car la plupart de ces militants ne sont même jamais venus au cirque!», soupire-t-elle, visiblement émue par ces attaques.

Ton opinion