Vendée Globe : Le Cléac'h toujours en tête mais ça pousse derrière

Actualisé

Vendée Globe Le Cléac'h toujours en tête mais ça pousse derrière

Alors que le Suisse Bernard Stamm a passé une mauvaise nuit, Armel Le Cléac'h se maintenait en tête, mardi, dans le Vendée Globe.

Armel Le Cléac'h était toujours en tête du Vendée Globe mardi soir et s'extirpait peu à peu d'un Pot au Noir particulièrement coriace cette année. Le Français était talonné de très près par cinq skippers, dont le Vaudois Bernard Stamm (4e).

Le Cléac'h (Banque Populaire), en tête depuis vendredi dernier, possédait mardi à 20h00 une petite avance sur ses compatriotes, 24,8 milles (environ 45 km) sur Jean-Pierre Dick et 25,7 sur François Gabart. Trois autres concurrents, Stamm (Cheminées Poujoulat), le Français Vincent Riou (PRB) et le Britannique Alex Thomson (Hugo Boss), pointaient les étraves de leurs monocoques à moins de trente milles derrière.

La lutte était donc très serrée en tête de la course autour du monde en solitaire et sans escale, même si Le Cléac'h affirmait que «le Pot au Noir est derrière» lui et que «ça devrait aller mieux au cours des prochaines heures».

«Nuit d'enfer» pour Stamm

Stamm abonde dans ce sens, lui qui a passé «une nuit d'enfer» dans cette partie du monde où la navigation est souvent dénuée de logique. «Nuit noire, déluge et grains incroyables avec des bascules de vent incessantes, raconte le Vaudois. C'était fou. Là, ça se calme un peu car on voit enfin la mer et les nuages mais ça reste un exercice. Ca va dans tous les sens et faire de la vitesse là-dedans, ce n'est pas bon. Côté température, ça va encore, il n'a pas fait beau du tout, il est tombé des trombes d'eau donc ça a plutôt rafraîchi. C'est incroyable ce que ca demande d'énergie, c'est incessant, il faut vraiment pouvoir se reposer et se nourrir, sinon c'est la misère.»

L'autre Suisse engagé dans la course, Dominique Wavre (Mirabaud), occupait la 9e place à 148,6 milles du leader. «En ce qui me concerne, tout va bien, assure le Genevois. J'ai encore toutes mes voiles en parfait état de marche, et je n'ai rien cassé de sérieux. Je consacre environ deux heures par jour au bricolage, à l'entretien du voilier et à la réparation de points de détail. Mais je n'ai jamais dû ralentir. J'ai la chance de bénéficier d'un voilier qui a été parfaitement préparé par toute mon équipe, et ça se sent !»

Vendée Globe. Les positions mardi à 20h00: 1. Armel Le Cléac'h (Fr/Banque Populaire) à 21 167,4 milles de l'arrivée. 2. Jean-Pierre Dick (Fr/Virbac-Paprec 3) à 24,8 milles du leader. 3. François Gabart (Fr/Macif) à 25,7. 4. Bernard Stamm (S/Cheminées Poujoulat) à 27,4. 5. Vincent Riou (Fr/PRB) à 28,5. 6. Alex Thomson (GB/Hugo Boss) à 28,8. Puis: 9. Dominique Wavre (S/Mirabaud) à 148,6. 15 bateaux encore en lice. (ats)

Ton opinion