Actualisé 01.07.2020 à 10:49

Coronavirus

Deux clients de clubs testés positifs à Zurich et Olten

Un restaurant-bar-discothèque d’Olten demande aux personnes qui s’y sont rendues le 27 juin de se mettre en quarantaine alors que Zurich renonce à cette mesure.

Les contaminations au Covid-19 se succèdent dans les boîtes de nuit ces derniers jours en Suisse (archives).

Les contaminations au Covid-19 se succèdent dans les boîtes de nuit ces derniers jours en Suisse (archives).

KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

Le coronavirus continue de sévir dans les boîtes de nuit. Un cas isolé est annoncé à Zurich. A Olten (SO), 300 clients d’un club sont mis en quarantaine, après un test positif dont la chaîne d’infection remonte à la propagation du 21 juin à Zurich et Spreitenbach/AG.

Mardi soir, le Terminus Club d’Olten a annoncé sur Facebook qu’un client présent samedi dernier avait été testé positif au coronavirus. Les responsables de ce restaurant-bar-discothèque ont remis la liste des personnes présentes aux autorités soleuroises qui ont ordonné dix jours de quarantaine aux clients contactés.

Testée positive mardi, la personne concernée a fréquenté différents bars, restaurants et clubs au cours du week-end dernier, indique mercredi la Chancellerie d’Etat soleuroise. Elle a été infectée par un tiers dont l’infection remonte jusqu’au cas de super-propagation survenu dans un bar à Spreitenbach (AG) le week-end précédent. Ce même cas est lui-même sans doute lié à celui du club Flamingo à Zurich.

Après la super-propagation à Zurich

La semaine dernière, les autorités zurichoises ont ordonné la mise en quarantaine de 300 personnes, qui avaient été au contact d’un super-propagateur du virus le 21 juin au Flamingo. Il avait été testé positif quatre jours plus tard. Cinq visiteurs du club ont été infectés. Un tiers des clients ont toutefois indiqué une fausse adresse électronique à l’entrée.

A Spreitenbach (AG), plus de vingt personnes ont été infectées dans un bar le même week-end. Les contaminations ont très certainement un lien avec le club zurichois, selon les autorités argoviennes. L’analyse des chaînes d’infection a montré que neuf des personnes infectées dans le club zurichois habitent dans le canton d’Argovie.

Mise au point avec les clubs zurichois

La ministre zurichoise de la santé Natalie Rickli (UDC) doit informer mercredi après-midi sur d’éventuelles nouvelles restrictions imposées aux clubs en matière de traçage du virus. Mardi, elle a rencontré des représentants de la vie nocturne. Au préalable, elle avait menacé de fermer les boîtes de nuit si la fiabilité des listes de la clientèle n’était pas garantie.

En outre, un nouveau cas apparemment isolé a été annoncé mercredi sur Facebook par le club Plaza, à Zurich. L’un de ses clients présents vendredi a été testé positif. Le canton a entre-temps contacté les autres hôtes sans ordonner de mise en quarantaine. Aucune nouvelle infection n’est connue à ce jour, indique le club.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
132 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Albano

01.07.2020 à 19:23

Faut bien être con pour aller en boîte en ce moment. Vous avez quoi les mecs ? Vous êtes en manque de chatte ou d'alcool ? Besoin de vous faire voir en arrivant avec la sono à fond avec la merco/BMW dans le parking ?

ARRETEZ

01.07.2020 à 09:32

Stop avec vos fermetures des boîtes, au moins on connais la source, et le traçage est simplifié, vous pensez vraiment que si on referme tout, les gens vont restez chez eu? NON! surtout en période estivale ou déjà il n'y à rien à faire, ils vont organiser des rassemblement sauvages ou sécurité et traçage est bien plus complexe! Réfléchissez un peu....

Masque

01.07.2020 à 08:59

Bar disco piscine ou transports en commun c’est pareil hier 16h30 à Genève les bus étaient bondés. 3 Personnes seulement avaient un masque et certains faisaient 3 arrêts avec un beau temps pourquoi monter dans un bus pour 3 arrêts? Tant que Cf ne serre pas la visse pour port du masque obligatoire les gens ne réagiront pas. Il y a pleins de modèles de masque jetable ou lavable. Pourquoi ne pas prendre des mesure plus strictes? Parce que ils cherchent a infecter les plus de personnes et faire l’immunité du peuple. C’est tout! Et quand les hôpitaux seront bondés et les cadavre dans les rues tellement il n’y aura plus de place dans les morgues on vera si les gens vont aller en boite ou prendre le bus pour 3 arrêts. On va avoir le même scénario que aux Etats-unis.