Roland-Garros: Le «club des 30» est toujours fringant

Actualisé

Roland-GarrosLe «club des 30» est toujours fringant

A Roland-Garros, les trentenaires sont au nombre record de 39, cette année. Leur expérience leur confère une belle sérénité.

par
Oliver Dufour
Paris
Du haut de ses 36 ans, Radek Stepanek est le plus vieux joueur du tournoi.

Du haut de ses 36 ans, Radek Stepanek est le plus vieux joueur du tournoi.

C'est la première fois que les joueurs âgés de 30 ans ou plus sont aussi nombreux à Paris, dans le tableau masculin. Leur doyen, le Tchèque Radek Stepanek (36 ans et 192 jours), s'est d'ailleurs imposé contre Ivan Dodig, pour son entrée en lice lundi. Et les routiniers continuent de rivaliser avec les jeunes loups: Roger Federer (33), David Ferrer (33) ou Jo-Wilfried Tsonga (30), mais aussi Stan Wawrinka (30), qui trouve sur le tard son meilleur tennis. «Il y a dix ans, lorsque je suis arrivé sur le circuit, la situation était différente, raconte le Vaudois. La plupart des joueurs mettaient un terme à leur carrière à 30 ans. Ça a changé. Les joueurs évoluent plus longtemps. Les jeunes arrivent au top plus tard. Moi, je suis plutôt au top de ma forme à 30 ans, alors que j'ai toujours pensé que j'arrêterais à cet âge!»

Pour Federer, le temps qui passe apporte un supplément de sérénité. «L'expérience aide, dans le sens où vous êtes plus relaxé, estime le Bâlois. En entrant dans un tournoi comme celui-ci, vous savez vous préparer, sans panique. Alors que dix ans plus tôt, vous êtes si inquiet à propos de tout. Aujourd'hui, ça me suffit de me concentrer sur mon jeu. En plus, depuis le temps, j'ai beaucoup d'amis sur le Tour. C'est très agréable.»

Si le No 2 mondial l'emporte à Paris, il deviendra le plus âgé à le faire depuis l'Espagnol Andres Gimeno (34 ans et 306 jours en 1972).

Ton opinion