Drame en Egypte: Le coach d'Al-Masry accuse l'armée
Actualisé

Drame en EgypteLe coach d'Al-Masry accuse l'armée

Manuel José a eu la peur de sa vie, hier à l'issue de la rencontre entre Al Ahly et Al-Masri qui a fait 74 morts. Il accuse l'armée et la police d'avoir pris la fuite.

par
Marc Fragnière/Jorge Ribeiro
Manuel José (à dr.) est atterré.

Manuel José (à dr.) est atterré.

«J'ai reçu des coups de pieds et des coups de poings. C'était le k.-o. complet. Lorsque l'arbitre a sifflé la fin de la rencontre, je n'ai pas pu rejoindre les vestiaires. J'ai finalement réussi à me réfugier dans une petite salle mais des individus ont essayé d'y bouter le feu», a expliqué le coach portugais à la chaine SICNoticias.

Manuel José s'est ensuite emporté contre la police et l'armée dont les membres ont pris la poudre d'escampette au lieu de tenter de ramener le calme. Il a encore précisé qu'il avait finalement été escorté dans une caserne où il attendait désormais d'être rejoint par son équipe.

Ton opinion