Actualisé 26.02.2019 à 18:22

Hockey - NHL

Le coach répond à la maman d'un journaliste

Lorsque le téléphone d'un représentant des médias a vibré durant une conférence de presse, l'entraîneur des Columbus Blue Jackets a décroché.

de
Sport-Center
John Tortorella n'a pas hésité à répondre quand le téléphone a vibré.

John Tortorella n'a pas hésité à répondre quand le téléphone a vibré.

Twitter

John Tortorella, l'entraîneur en chef des Columbus Blue Jackets (NHL), n'a pas la réputation d'être un tendre. A côté de ce Canadien au caractère bien trempé qui ne redoute pas d'humilier ses joueurs devant un parterre de journalistes, Chris McSorley a même des airs d'enfant de choeur.

Lundi, pourtant, alors que tous les autres acteurs de la Ligue professionnelle nord-américaine étaient tendus à cause de la date de limite des transactions qui approchait, Tortorella a dévoilé un trait de caractère encore inconnu.

Lors de son point presse, un téléphone qui était placé devant lui pour enregistrer les mots de sa conférence de presse s'est mis à vibrer. De quoi agacer le plus irritable des coaches alors que, dans toutes les salles de presse de la Ligue, il est mentionné d'activer le mode silencieux? Pas du tout!

«Torts», ainsi qu'il est surnommé, a tout simplement répondu.

A l'autre bout des ondes, il y avait la maman de Tom Reed, un journaliste affecté à la couverture des Blue Jackets pour le site «The Athletic». «Je préfère vous parler à vous plutôt que de m'entretenir avec votre fils!», lui a-t-il lancé, alors que les autres membres des médias s'esclaffaient dans la salle.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!