Espionnage: Le colonel du KGB qui a fait chuter l'URSS
Actualisé

EspionnageLe colonel du KGB qui a fait chuter l'URSS

Si Christian Carion rate son suspense, la leçon d'histoire reste belle. Et se prolonge en DVD.

par
Fred Ferrari

Il n'y a pas que Charlie Wilson (Tom Hanks dans le film de Mike Nichols) à avoir participé à la chute du commu­nisme sans que le public le sache. Sergei Gregoriev (Emir Kusturica) est de ceux-là. Ancien colonel du KGB déçu par son pays, il ­contacte, au début des années 1980 un ingénieur français, Pierre Froment (Guillaume Canet), en poste à Moscou, et lui confie des informations secrètes. Très vite, le Gouvernement américain comprend l'importance de ces données, qui risquent de miner tout son réseau d'espions à l'Est. Il répliquera avec le projet «Guerre des étoiles».

Si le film de Christian Carion reste en deçà de ce que son sujet pouvait promettre en matière d'action et de suspense, le DVD est une mine d'informations qui passionneront aussi bien les cinéphiles que les amateurs d'histoire. Le réalisateur n'est pas avare de détails dans son commentaire audio. Il explique notamment comment il a construit le scénario en spéculant pour combler les lacunes dans les informations dont il disposait, récoltées auprès de nombreux témoins.

D'ailleurs, la reconstitution est tout à fait remarquable, même si la plupart des scènes ont été tournées en Ukraine et en Finlande, et non à Moscou.

L’affaire Farewell

De Christian Carion

Avec Guillaum Canet, Emir Kusturica

Dinifan. Déjà disponible.

Ton opinion