Actualisé 18.04.2017 à 19:18

Question jurassienneLe comité Moutier-Prévôté part en campagne

Les partisans du maintien de Moutier (BE) dans le canton de Berne ont lancé ce vendredi leur campagne en vue de la votation du 18 juin.

Moutiers.

Moutiers.

Keystone

Pour le comité «Moutier-Prévôté», un rattachement au canton du Jura comporterait de nombreux risques pour la cité prévôtoise. Pour eux, il s'agit de convaincre les indécis de glisser un «non» dans l'urne. Ils espèrent également séduire avec leurs arguments les abstentionnistes de la votation de 2013 sur le projet de nouveau canton formé du Jura bernois et du Jura.

Le comité «Moutier-Prévôté», appuyé par le collectif «Moutier, j'y tiens», n'a pas souhaité dévoiler ses prochaines actions dans la perspective du scrutin du 18 juin. La campagne des opposants au départ de Moutier pour le canton du Jura se limite à l'envoi de tous-ménages.

Quid de l'hôpital

Pour les partisans du statu quo, Moutier a tout à gagner en faisant partie du 2e plus grand canton suisse. Ils estiment que le canton de Berne offre des chances de développement qu'ils jugent bien plus importantes que celles du canton du Jura. A leurs yeux, un transfert prétériterait aussi les offres de formation pour les jeunes.

Le comité affirme aussi qu'en cas de départ dans le canton du Jura, aucun emploi supplémentaire ne sera créé à Moutier. Autre sujet d'inquiétude, l'avenir de l'Hôpital du Jura bernois sur le site prévôtois: «Moutier-Prévôté» estime que le résultat du scrutin peut mettre en danger la pérennité de l'établissement en raison de sa proximité avec l'Hôpital de Delémont.

Climat calme

Le comité «Moutier-Prévôté» relève que pour le moment la campagne se déroule «relativement bien». «Il n'y a pas de climat délétère comme on l'a connu par le passé», a souligné son porte-parole Patrick Röthlisberger. Une appréciation qu'avait déjà faite le maire autonomiste de Moutier Marcel Winistoerfer. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!