Actualisé 19.01.2012 à 17:01

Naufrage en Méditerranée «Le commandant a sauvé trois mille personnes»

Domnica Cemortan, la femme moldave qui se trouvait avec Francesco Schettino lors de l'impact de l'accident du Costa Concordia, a donné une interview.

de
atk

Les médias italiens se demandaient jeudi qui pouvait bien être la jeune femme blonde immortalisée dans un restaurant à côté du commandant du Costa Concordia le soir de l'accident. Cette même demoiselle était, d'après des témoins, présente dans la salle des commandes au moment où le paquebot a heurté vendredi 13 janvier un rocher devant l'île du Giglio.

Une Moldave de 25 ans

Selon le quotidien «Repubblica», la femme est une Moldave de 25 ans. Elle s'appelle Domnica Cemortan. Employée de la compagnie Costa depuis cinq ans, elle se trouvait sur le Concordia pour ses vacances. Le commandant du paquebot en personne a donné son nom lors de son interrogatoire. Il a également affirmé qu'elle se trouvait à ses côtés lors de l'accident. Une version confirmée par la femme. «Je pensais à ma fille de deux ans durant ces moments terribles», a raconté encore choquée Dominica à la chaîne moldave Jurnal TV. Elle a également défendu le commandant. «Je pense qu'il a fait un travail extraordinaire, tout l'équipage le pense. Il a sauvé plus de trois mille personnes.»

La blonde explique également qu'elle se trouvait à table au moment de l'impact. Elle est ensuite montée dans la salle des commandes pour traduire en russe les informations fournies par des officiers, afin d'aider à l'évacuation du navire. «Il faisait nuit, de nombreux objets tombaient, les gens criaient. Le bateau s'inclinait de plus en plus. Quand j'ai rejoint le canot de sauvetage, j'ai pensé que nous étions sauvés, mais un gros bout de métal a commencé à le pousser et beaucoup de personnes ont sauté dans la mer».

Tout était règlementaire

Le Ministère public italien souhaite actuellement interroger la femme. Les enquêteurs espèrent ainsi comprendre pourquoi elle n'apparaît pas dans la liste des passagers et des membres d'équipage et comment se sont passés les moments suivant l'accident.

«Elle a correctement embarqué dans le port de Civitavecchia», explique Costa Croisières au quotidien «L'Unità». La compagnie s'est dit prête «à fournir aux autorités compétentes, quand elles le demanderont, l'identité de la personne et le numéro du billet acheté.» Elle précise également que «les lois en vigueur, les normes de sécurité et les systèmes de contrôle qu'elle a mis en place, ne permettent pas l'embarquement de personnes non enregistrées».

L'interview de Domnica à Jurnal TV

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!