Actualisé 21.09.2017 à 09:45

SuisseLe commerce extérieur a été dynamique en août

Les exportations ont augmenté de 6,1% à 16,3 milliards de francs. L'horlogerie a qant à elle confirmé sa reprise.

Les envois de tous les groupes de marchandises ont crû au mois d'août.

Les envois de tous les groupes de marchandises ont crû au mois d'août.

Keystone/Archives/photo d'illustration

Le commerce extérieur de la Suisse s'est renforcé en août. Alors que les importations, corrigées des jours ouvrables, ont bondi de 9,9% en un an, les exportations se sont étoffées de 3,9%. La balance commerciale a bouclé sur un excédent de 2,2 milliards de francs.

En termes réels, les exportations ont augmenté de 6,1% à 16,3 milliards de francs. En chiffres désaisonnalisés, les envois vers l'étranger ont confirmé la bonne tenue affichée au cours des mois précédents, progressant en l'espace d'un mois de 0,7% ( 2,8% en termes réels), écrit jeudi l'Administration fédérale des douanes (AFD).

Quant aux importations, elles ont également augmenté en termes réels, gagnant 6,5% au regard de la valeur présentée en août 2016 à 14,2 milliards de francs. Par rapport au mois précédent, elles ont enregistré une expansion de 4,3% ( 3% en termes réels).

Exceptés la bijouterie et la joaillerie, dont les exportations ont chuté en chiffres corrigés des jours ouvrables de 13,2% en un an, et des produits chimiques et pharmaceutiques, qui ont eux stagné, les envois de tous les groupes de marchandises ont crû. Le secteur des machines et de l'électronique, dont les livraisons vers l'étranger ont augmenté de 10,8%, a généré à lui seul deux cinquièmes de la progression.

Reprise dans les machines

Dans ce dernier secteur, les machines ont vu leurs exportations bondir de 10,1% à 1,56 milliard de francs, à la faveur notamment d'un envol de 16,8% (à 548 millions) des envois de machines-outils. Les articles des industries électrique et électronique ont aussi bénéficié d'une demande accrue à l'étranger ( 11,9%).

Les secteurs des textiles, de l'habillement et des chaussures, dont les envois se sont envolés de plus d'un quart ( 25,5% à 297 millions de francs) ainsi que de véhicules ( 15,8% à 389 millions) se sont aussi distingués, note l'AFD.

Troisième secteur exportateur, l'industrie horlogère a pour sa part confirmé sa reprise. Ses exportations ont progressé de 4,2% sur un an, à 1,41 milliard de francs, affichant ainsi un 4e mois consécutif de progression.

Quant à la principale branche exportatrice, la chimie et la pharmacie, ses livraisons ont stagné à 16,7 milliards de francs. Le phénomène reflète pour l'essentiel le repli de 4,4% à 3,26 milliards des médicaments ainsi que celui de 2,3% à 2,17 milliards pour les produits immunologiques.

Hausse des livraisons vers l'Allemagne

Selon leur répartition géographique, les exportations ont gagné du terrain dans toutes les grandes régions. En Europe, premier partenaire commercial de la Suisse, les livraisons se sont étoffées de 1,1% à 9,22 milliards de francs, malgré un léger repli des envois à destination de l'Union européenne (-0,2% à 8,7 milliards) Dans cet espace économique, les exportations vers le premier client de l'économie helvétique, l'Allemagne, ont néanmoins augmenté de 6,8% à 3,35 milliards de francs. A l'image du mois précédent, celles prenant la direction de la France se sont en revanche fortement contractées (-18,9% à 868 millions).

L'Asie s'est renforcée de 7,9%. La Chine ( 41,5% à 940 millions de francs), Taïwan ( 23% à 144 millions), Hong Kong ( 17,9% à 372 millions) et la Thaïlande ( 16,2% à 89 millions) ont particulièrement brillé.

Les exportations vers l'Amérique du Nord ont gagné 2% à 2,9 milliards de francs. L'envol des livraisons au Canada ( 34,6% à 367 millions) a compensé le tassement de 1,4% à 2,53 milliards vers les Etats-Unis.

Progression des importations asiatiques

Du côté des importations, le bond observé le mois dernier a bénéficié d'un large soutien. Toutefois, les deux principaux groupes de marchandises, soit les machines et l'électronique ( 12,3% à 2,43 milliards de francs) ainsi que les produits pharmaceutiques ( 1,7% à 3 milliards), ont contribué à la moitié de l'accroissement.

Sous l'angle géographique, la nette progression des importations provient d'Asie ( 14,1% à 2,58 milliards de francs) et d'Europe ( 11,8% à 10,48 milliards). Les envois venus d'Amérique du Nord ont poursuivi leur repli, se contractant de 4,8% à environ 1 milliard, essentiellement du fait de la chute de 9,8% à 929 millions des livraisons en provenance des Etats-Unis.

Bons chiffres pour l'horlogerie

L'horlogerie helvétique a confirmé sa reprise au cours du mois d'août. Ses exportations ont progressé de 4,2% sur un an, à 1,4 milliard de francs, affichant une progression pour le quatrième mois consécutif.

Après huit mois, le bilan est légèrement positif ( 1,2%), a indiqué jeudi la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH). La majorité des marchés était à la hausse en août. Les exportations vers Hong Kong ont progressé de 2,7% par rapport à août 2016. Les Etats-Unis (-4,9%) sont en revanche en baisse. Toujours en progression, la Chine ( 3,3%) a connu une évolution moins marquée en août, en raison d'un effet de base défavorable. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!