Actualisé 22.04.2008 à 10:07

Le commerce extérieur de la Suisse ralentit

La croissance du commerce extérieur de la Suisse s'est poursuivie au 1er trimestre mais à un rythme moins soutenu.

La balance commerciale boucle sur un excédent de 3,8 milliards de francs, profitant du renchérissement plus marqué à l'exportation.

Toutes les branches exportatrices ont développé leur chiffre d'affaires, à l'exception du textile et de l'habillement, a indiqué mardi l'Administration fédérale des douanes. Les exportations ont progressé de 3,6% en termes nominaux mais reculé de 1,9% réels, atteignant 50 milliards de francs. Deux jours ouvrables en moins ont un peu noirci le tableau.

Les importations ont progressé de 2,7% à 46,2 milliards, enregistrant une stagnation en termes réels. Corrigée du nombre de jours ouvrables, la situation est comparable à celle du dernier trimestre 2007, confirmant le tassement.

Alimentation et horlogerie en tête

Malgré la flambée des prix de l'énergie et notamment du pétrole, le renchérissement des produits importés a été moins fiévreux qu'un an auparavant. Au final, un excédent de balance commerciale de 3,8 milliards a été enregistré, supérieur d'un sixième à celui du 1er trimestre 2007.

Parmi les branches exportatrices, celles qui ont connu la plus forte hausse de leurs ventes à l'étranger ont été les denrées alimentaires, boissons et tabacs (+17,9%), l'horlogerie (+13,1%) et l'industrie des machines et de l'électronique (+6,3%). Les produits agrochimiques (+14,7%) ont également tiré partie de la situation.

A l'inverse, les matières premières de bases chimiques (- 8%) , les produits pharmaceutiques (-10,5%) et les colorants (-5,5%) ont vu leurs ventes baisser. L'habillement a chuté de plus de 9%.

Par régions, les exportations se sont renforcées dans les pays industriels, principalement dans l'Union européenne. Elles ont bondi dans les pays en transition (+20%), tels que la Russie, la Chine et les pays du Sud-Est européen. A l'importation, la flambée du pétrole a rempli les caisses de l'Opep (+45,4%). Par ailleurs, les entrées de l'Union européenne ont progressé.

Belles couleurs en mars

Pour le seul mois de mars, le commerce extérieur a repris des couleurs, après correction du nombre de jours ouvrables (trois de moins qu'en mars 2007). Les exportations ont bondi de 11,4% en valeur nominale (6,7% réels) à 16,45 milliards de francs. Les importations se sont accélérées de 7,2% en termes nominaux (4,7% réels) à 15,20 milliards.

Les prix ont crû de 4,4% à l'export et de 2,5% à l'import. La balance commerciale a enregistré un excédent de 1,24 milliard, en croissance de 90% par rapport à celui de mars 2007.

La croissance de l'industrie horlogère suisse a elle marqué une pause au mois de mars pour des raisons techniques. Les exportations ont progressé de seulement 0,5% en rythme annuel, en raison des trois jours ouvrables en moins. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!