Actualisé 16.05.2008 à 10:03

Le commerce se détail se porte bien

Le climat de consommation a maintenu son orientation positive en Suisse au premier trimestre de 2008.

Les chiffres d'affaires nominaux du commerce de détail ont augmenté de 3,5% par rapport au premier trimestre de l'année précédente.

En termes réels et corrigés des jours de vente, les chiffres d'affaires ont augmenté de 4,9% au premier trimestre 2008, contre 5,7% durant la même période de 2007. Ces résultats indiquent que le climat de consommation reste favorable, malgré le poids de l'inflation sur les marges bénéficiaires.

L'an dernier, la progression au premier trimestre s'était élevée à 4,2% en termes nominaux, par rapport à la même période de 2006, a indiqué vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS), dans son relevé mensuel publié sur son site internet.

Mois de mars

Pour le seul mois de mars, le recul des chiffres d'affaires observé par rapport à mars 2007 tient surtout aux trois jours de vente en moins liés au week-end pascal. Les chiffres d'affaires nominaux du commerce de détail ont ainsi régressé de 0,6% en mars 2008 par rapport au même mois de l'année précédente.

Mais en tenant compte des trois jours de vente en moins, ils ont bondi de 11,9%. La configuration est identique en tenant compte de l'inflation. Les ventes du commerce de détail ont ainsi reculé formellement de 2,5% en mars en termes réels, mais sont en hausse de 9,7% si l'on tient compte des trois jours de vente en moins.

Groupes de marchandises

Selon l'OFS, les chiffres d'affaires du groupe principal «alimentation, boissons, tabac» ont progressé de 4,4% en mars en termes nominaux, par rapport à mars 2007. Ils ont reculé en revanche de 10,4% pour le groupe «vêtements, chaussures» et de 1,2% pour la catégorie «ensemble des autres groupes».

En termes réels et corrigés du nombre de jours de vente, les chiffres d'affaires ont augmenté de 14,3% pour le groupe «alimentation, boissons, tabac» et de 11,4% pour l'»ensemble des autres groupes». Par rapport à mars 2007, la catégorie «vêtements, chaussures» est en recul en revanche de 5,9%.

Alimentation

Par catégories d'articles, les plus fortes hausses en termes nominaux ont été enregistrées en mars dans l'alimentation (&4,9%), l'électronique de divertissement et de bureau (&4,7%), le tabac (&3,2%). Les plus fortes baisses ont affecté les articles de cuisine et ménage (-6,8%) et de bricolage et loisirs (-6,5%).

Corrigée des jours de vente, l'évolution a été positive au mois de mars pour tous les types de commerce. Les chiffres d'affaires nominaux ont progressé de manière significative pour le commerce de détail en magasin non spécialisé (&15,5%), les pharmacies et parfumeries (&13,1%) et le commerce en magasin spécialisé (&11,4%).

Taille des commerces

Seuls les commerces de plus de 45 employés en équivalent plein temps (EPT) ont enregistré une hausse des ventes (&1%) en termes nominaux au mois de mars. Mais, corrigée des jours de vente, l'évolution a aussi été positive pour les commerces de 15 à 45 employés EPT et de moins de 15 employés EPT. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!