Vaud: Le commissaire ira chez le procureur
Actualisé

VaudLe commissaire ira chez le procureur

Le porte-parole de la police vaudoise se présentera devant un magistrat, à la fin du mois, pour s'expliquer sur deux plaintes déposées contre lui.

par
Frédéric Nejad Toulami
Jean-Christophe Sauterel sera assisté d'un avocat-conseil lorsqu'il se présentera devant le procureur.

Jean-Christophe Sauterel sera assisté d'un avocat-conseil lorsqu'il se présentera devant le procureur.

Le prévenu convoqué par le procureur Christian Buffat le 27 octobre n'est pas n'importe qui. Commissaire principal et porte-parole de la police cantonale, Jean-Chistophe Sauterel viendra, assisté d'un avocat-conseil, pour s'expliquer sur deux plaintes dé­po­sées contre lui: diffamation et violation du secret de fonction. Les faits remontent à juillet dernier. Un individu avait été arrêté manu militari en plein jour, près de Lausanne, et retenu contre son gré quelques heures au poste de police, avant d'être relâché en raison d'une «erreur» sur la personne. Jean-Christophe Sauterel avait alors minimisé la bavure en dévoilant le passé judiciaire de l'individu aux médias.

Pour l'heure, aucune conciliation n'est prévue. L'avocat de la partie plaignante ne l'a pas demandée, mais le procureur Buffat ne l'exclut pas par la suite. Seulement voilà: si l'atteinte à l'honneur n'est poursuivie que sur plainte, la violation du secret de fonction est, elle, poursuivie d'office.

Ton opinion