Le Commonwealth menace de suspendre le Pakistan
Actualisé

Le Commonwealth menace de suspendre le Pakistan

Le Pakistan sera suspendu du Commonwealth si l'état d'urgence n'est pas levé d'ici le 22 novembre et si le président Pervez Musharraf ne renonce pas à son poste de chef des armées à cette même date, ont prévenu lundi soir les ministres des Affaires étrangères de cette organisation.

«Cela donne une dernière chance au Pakistan de prendre en compte immédiatement ces questions», a déclaré le ministre maltais des Affaires étrangères Michael Frendo.

Le Commonwealth regroupe le Royaume-Uni et ses anciennes colonies. (ap)

Ton opinion