Le Comte ne fait pas l'unanimité
Actualisé

Le Comte ne fait pas l'unanimité

Le jeune président des libéraux, Blaise-Alexandre Le Comte, élu le 9 mars, est déjà mis à mal par certains caciques du parti.

Ils lui reprochent sa gestion légère des comptes des Jeunes libéraux alors qu'il en était le président, a rapporté Le Temps. Mais, surtout, certains membres du parti voudraient le voir partir, arguant qu'il ne fait pas le poids au sein de l'Entente face au président des radicaux, Pierre Maudet, et celui des PDC, Philippe Glatz.

Ton opinion