Mort de Typhaine: Le concubin de la mère mis en examen pour «coups mortels»
Actualisé

Mort de TyphaineLe concubin de la mère mis en examen pour «coups mortels»

Le concubin de la mère de Typhaine, la fillette annoncée disparue en juin mais qui serait morte à son domicile, a été mis en examen mercredi et incarcéré pour ...

Le concubin de la mère de Typhaine, la fillette annoncée disparue en juin mais qui serait morte à son domicile, a été mis en examen mercredi et incarcéré pour «coups mortels», a indiqué le parquet de Valenciennes.

Nicolas Willot, 24 ans, a confirmé mercredi durant son audition au parquet que Typhaine était décédée le 10 juin «à l'issue d'une douche froide» et qu'il s'agissait d'une «punition», a indiqué le parquet à l'AFP.

Selon une source proche de l'enquête, le jeune homme a confirmé durant sa garde à vue à la PJ de Lille les «nombreux sévices sur Typhaine» de sa part et de la part de sa compagne.

«C'est un contexte de maltraitances, c'est clair», a indiqué le parquet.

La mère de Typhaine, Anne-Sophie Faucheur, 23 ans, avait été mise en examen mardi pour «violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner sur mineure de 15 ans», après avoir reconnu avoir menti sur l'enlèvement de sa fillette le 18 juin par un inconnu dans les rues de Maubeuge (Nord).

(afp)

Ton opinion