31.03.2017 à 14:35

Déraillement à Lucerne

Le conducteur du train bientôt interrogé

Les experts ne savent toujours pas comment expliquer le déraillement d'un wagon en gare de Lucerne. L'enquête pourrait durer des mois.

1 / 17
Les experts tentent toujours de connaître les causes exactes de l'accident. L'enquête pourrait durer des mois. (Vendredi 31 mars 2017)

Les experts tentent toujours de connaître les causes exactes de l'accident. L'enquête pourrait durer des mois. (Vendredi 31 mars 2017)

Keystone
L'Office fédéral des transport estime que le goulot d'étranglement de la gare de Lucerne était un risque connu de longue date. (Vendredi 24 mars 2017)

L'Office fédéral des transport estime que le goulot d'étranglement de la gare de Lucerne était un risque connu de longue date. (Vendredi 24 mars 2017)

Keystone
Le trafic ferroviaire reste paralysé jeudi à Lucerne, à l'exception des trains de la compagnie régionale Zentralbahn. (23 mars 2017)

Le trafic ferroviaire reste paralysé jeudi à Lucerne, à l'exception des trains de la compagnie régionale Zentralbahn. (23 mars 2017)

Keystone

L'enquête sur le déraillement en gare de Lucerne pourrait durer des mois. Les experts du Service suisse de sécurité (SESE) n'ont pas encore déterminé la cause exacte de l'accident du 22 mars qui a fait six blessés légers.

Deux pistes sont toutefois suivies: un problème technique au train Eurocity italien ou aux infrastructures de la gare, c'est-à-dire aux voies et aux aiguillages. La cause exacte échappe encore aux enquêteurs, a indiqué vendredi à l'ats Christoph Kupper, du SESE.

Cette semaine, le convoi Eurocity, qui est toujours stationné dans la gare de Lucerne, a été été examiné. Le conducteur de la locomotive sera interrogé la semaine prochaine.

Millions de francs de dégâts

L'Eurocity de type ETR 610 fabriqué par Alstom en Italie a déraillé le mercredi 22 mars à 13h56, juste après son départ de Lucerne en direction de Bâle. Plusieurs wagons sont sortis des voies. L'un d'entre eux a endommagé un pylône en basculant.

Six personnes ont été légèrement blessées. Les dégâts se chiffrent en millions de francs. La gare de Lucerne a été fermée pendant quatre jours. Le trafic ferroviaire n'a pu reprendre normalement que lundi. Seuls les trains de la compagnie Zentralbahn pouvaient circuler. Un service de bus a été mis en place.

(nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!