Actualisé 08.04.2020 à 15:27

Italie

Le confinement a peut-être évité un terrible drame

Un pont d'ordinaire assez fréquenté s'est effondré, mercredi entre Gênes et Florence. Il n'y avait que deux camions sur l'ouvrage, et l'un des chauffeurs a été blessé.

de
joc

Les images sont impressionnantes. Mercredi, un pont routier situé entre Gênes et Florence s'est totalement écroulé. L'incident est survenu près de la ville d'Aulla, sur une route secondaire d'ordinaire assez fréquentée. Confinement oblige, il y avait peu de monde sur l'ouvrage long de 330 m, au moment de l'effondrement. Selon les pompiers, un chauffeur de poids lourd a subi des blessures thoraciques et a été transféré à l'hôpital. Son pronostic vital ne serait pas engagé, selon «Il Fatto Quotidiano».

Le conducteur d'un deuxième camion a pu se mettre à l'abri in extremis. Il est en état de choc. L'infrastructure avait été endommagée par les intempéries de novembre dernier et de nombreux riverains réclamaient sa fermeture.

Premières alarmes en 2013

Cet accident «est extrêmement grave. Les premières alarmes sur la stabilité du pont remontent à 2013, mais elles étaient tombées dans le vide. Probablement parce qu'une éventuelle fermeture du pont aurait eu (...) des répercussions économiques importantes sur tout le territoire», a dénoncé Deborah Bergamini, vice-présidente de la Commission Transports de la Chambre des députés et membre du parti Forza Italia de Silvio Berlusconi (centre droit).

Après la réparation du pont en novembre dernier, la Société nationale pour les routes (Anas) avait cependant donné le feu vert à un trafic illimité sur ce pont. La ministre des Infrastructures et des Transports, Paola De Micheli, a demandé un rapport détaillé à la direction d'Anas.

Aulla se situe à une centaine de kilomètres de Gênes, où le pont Morandi s'est effondré le 14 août 2018. Le drame avait fait 43 victimes.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!